Inde: Plus de femmes à bord pour moins de kérosène
Actualisé

IndePlus de femmes à bord pour moins de kérosène

La compagnie low-cost indienne GoAir veut économiser un demi-million de francs par an en n'engageant que des stewardess, jugées moins lourdes que leurs collègues masculins.

par
jfz
La compagnie GoAir n'engagera que des femmes comme personnel navigant

La compagnie GoAir n'engagera que des femmes comme personnel navigant

Le choix de la compagnie aérienne ne relève pas de la discrimination positive mais de la réduction des charges, dans tous les sens du terme. A l'avenir, GoAir n'embauchera que du personnel navigant féminin, selon «The Times of India».

Il ne s'agit pas de leur verser des salaires moindres – encore qu'on ne sache pas si les hôtesses sont aussi bien rémunérées que les stewards –, mais d'économiser du carburant. Car les femmes sont plus légères que les hommes, en moyenne de 15 à 20 kg. Selon ses calculs, la low-cost indienne pourrait ainsi économiser 500000 fr. par année.

La compagnie a promis de garder les 132 hommes qu'elle emploie actuellement, mais elle ne choisira à l'avenir que des femmes, et plutôt minces. GoAir va aussi réduire le nombre de magazines à bord et ne remplira les réservoirs d'eau qu'à 60% de leur capacité.

Ce n'est pas la première compagnie à pratiquer de la sorte. La low-cost irlandaise Ryanair a aussi réduit le poids de ses magazines et encourage ses hôtesses à surveiller leur ligne. Thai Airways et Turkish Airways sont allées plus loin: elles ont donné six mois aux salariés concernés pour perdre leurs kilos superflus, sous peine de licenciement.

Ton opinion