Suisse: Plus de fêtards ramenés à bon port par rapport à 2012
Actualisé

SuissePlus de fêtards ramenés à bon port par rapport à 2012

Les bénévoles de Nez Rouge ont ramené 7,2% de plus de fêtards chez eux par rapport à 2012.

Les 8200 bénévoles de Nez Rouge ont ramené 8% de plus de fêtards chez eux par rapport à 2012. Un peu moins de 12'400 transports ont assuré la sécurité de 26'600 personnes, a indiqué l'organisation mercredi dans un communiqué.

Les Argoviens, avec 3877 personnes raccompagnées, ont été les plus nombreux à faire appel à Nez Rouge, détaillent les statistiques 2013 de l'Opération. Ils sont suivis par les Genevois (2010) et les Jurassiens (1914). Cette année, deux nouvelles sections ont également vu le jour: Bern City et environs ainsi que Linth-Glaris.

La 24e opération n'a pas eu le même succès dans tous les cantons. Ainsi, le nombre d'utilisateurs ramenés chez eux a reculé dans le l'Oberland bernois et dans la capitale (- 13% pour les deux), en Gruyère (-14%) et à Lucerne (-4%). Les demandes ont par contre afflué dans les cantons des Grisons et de Soleure, avec respectivement 62% et 63% de clients en plus.

En tout, quelque 507'240 kilomètres ont été parcourus par les bénévoles du petit renne au nez rouge. Au fil des trajets et des rencontres, les anecdotes s'accumulent.

Patates et bouteilles de vin

A l'exemple d'un soir où les bénévoles et l'utilisateur ne retrouvent plus la voiture parquée «à un endroit interdit», probablement déjà embarquée par la police. Ou de cette autre fois où le véhicule «vintage» d'un jeune client perdait des pièces en route.

La gratitude des utilisateurs s'exprime aussi de temps en temps sous forme de dons en nature: une équipe de bénévoles a ainsi reçu 40 kg de pommes de terre, une autre 12 bouteilles de vin.

Le bon réflexe

Nez Rouge explique le succès de son opération grâce aux conditions climatiques favorables cette année et au «réflexe Nez Rouge», écrit l'organisation. Et de se réjouir que de plus en plus de jeunes n'hésitent désormais plus à composer son numéro.

L'opération sera relancée en 2014, année durant laquelle elle fêtera ses 25 ans. Initiée au Québec, elle a été lancée en 1990 dans le canton du Jura. Elle permet à un conducteur qui ne se sent pas état de conduire d'être ramené à son domicile dans son propre véhicule.

Cette démarche, soutenue notamment par le Bureau de prévention des accidents et par la Régie fédérale des alcools, a également une visée de prévention pour réduire le nombre d'accidents sur la route. (ats)

Ton opinion