05.11.2020 à 16:06

JusticePlus d’un milliard de dollars séquestré à Genève

Des avoirs d’un milliardaire américain ont été saisis par le Ministère public genevois. Cet homme est notamment poursuivi pour soustraction fiscale et blanchiment d’argent.

Entre 2009 et 2019, un entrepreneur américain aurait dissimulé deux milliards de dollars de revenus de gains en capital sur des comptes bancaires secrets en Suisse et dans les Bahamas.

Entre 2009 et 2019, un entrepreneur américain aurait dissimulé deux milliards de dollars de revenus de gains en capital sur des comptes bancaires secrets en Suisse et dans les Bahamas.

Photo d’illustration/Keystone

Plus d’un milliard de dollars (quelque 906 millions de francs) appartenant à un entrepreneur américain sont bloqués dans des banques à Genève sur ordre du Ministère public genevois. Le milliardaire de 79 ans est accusé de fraude fiscale par le Département de la justice (DoJ) de son pays.

«Le Ministère public genevois confirme le séquestre des avoirs pour un montant supérieur à un milliard», a-t-indiqué jeudi à Keystone-ATS, revenant sur une information du portail Gotham City. Selon ce dernier, les comptes bloqués se trouveraient dans les banques genevoises Mirabaud & Cie SA et SYZ SA.

Crimes fiscaux les plus chers

Le 15 octobre, le DoJ annonçait que Robert T. Brockman, directeur d’une société de software, était poursuivi pour soustraction fiscale, fraude électronique et blanchiment d’argent, notamment. Entre 2009 et 2019, il aurait dissimulé deux milliards de dollars de revenus de gains en capital sur des comptes bancaires secrets en Suisse et dans les Bahamas. Ce montant constitue un record en matière de fraude fiscale, selon Gotham City.

Dans son communiqué de presse, le DoJ souligne sa détermination à trouver et à poursuivre les crimes fiscaux les plus chers et les plus sophistiqués. De son côté, le fisc des États-Unis (IRS) entend s’attaquer à la fraude fiscale, au niveau national comme à l’étranger. «Aucun plan n’est trop complexe ni trop sophistiqué pour nos enquêteurs», fait savoir l’IRS, cité dans le communiqué.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!