Trafic routier: Plus d’un tiers des deux-roues circule sans éclairage conforme

Publié

Trafic routierPlus d’un tiers des deux-roues circule sans éclairage conforme

Un comptage du TCS révèle qu’un tiers des vélos et 50% des trottinettes électriques circulent de nuit avec un éclairage non conforme, voire sans éclairage du tout.

Il est primordial, à cette saison, d’avoir un éclairage conforme quand on circule avec un deux-roues.

Il est primordial, à cette saison, d’avoir un éclairage conforme quand on circule avec un deux-roues.

TCS

Ce sont des chiffres inquiétants que révèle un comptage du TCS effectué dans toute la Suisse entre fin octobre et début novembre. Sur les 4035 vélos, e-bikes, trottinettes électriques ou autres engins devant être équipés d’un éclairage selon la loi, seuls 2609 étaient conformes, soit 65%. Ce qui veut dire qu’un tiers des deux-roues circule avec des systèmes lumineux non conformes.

Pour les 1426 deux-roues restants, 691 avaient un éclairage allumé mais non conforme, et 735 n’avaient tout simplement pas d’éclairage allumé, alors que les conditions de circulation l’exigeaient, relève le TCS dans un communiqué.

Le constat est pire encore pour les trottinettes électriques: seules 49% d’entre elles étaient correctement équipées. «C’est d’autant plus étonnant que ces engins sont censés être équipés avec un éclairage devant et derrière pour pouvoir être homologués pour la circulation sur les routes suisses», souligne le TCS. Ses experts imaginent que nombre de Suisses les achètent sur internet sans savoir que l’engin n’est pas conforme pour notre pays.

Les Romands sont les pires

Le comptage montre par ailleurs des différences notables entre les régions linguistiques du pays. En effet, les Romands sont les mauvais élèves de ce test. Alors qu’en Suisse alémanique le taux de deux-roues conformes dépasse 71,5%, il plonge à 53,4% en Suisse romande. Les Tessinois font sensiblement mieux avec un taux de conformité de 64,6%.

Le TCS rappelle que les deux-roues font partie des usagers de la route les plus vulnérables. L’an dernier, les accidents impliquant des vélos ou e-bikes ont fait 4735 blessés et causé la mort de 39 personnes, souligne-t-il. Il est donc d’autant plus important d’être vus suffisamment à temps par les autres usagers de la route. Avec les journées qui se raccourcissant et le crépuscule qui coïncide avec les heures de pointe, il est même primordial d’avoir un bon éclairage sur son engin.

Quelques conseils du TCS pour circuler de nuit en deux-roues

  • Toujours allumer son éclairage à vélo ou en trottinette, de jour comme de nuit (obligatoire depuis le 1er avril 2022 pour tous les vélos électriques). L’éclairage doit être non clignotant blanc à l’avant et rouge à l’arrière.

  • Monter des catadioptres blancs à l’avant et rouges à l’arrière.

  • Appliquer des catadioptres jaunes à l’avant et à l’arrière des pédales.

  • Porter des vêtements clairs et réfléchissants (gilets, brassards ou bandes réfléchissantes).

  • Gonfler correctement les pneus et s’assurer du bon état du matériel (pas plus de 5 ans d’âge, pas de fissures ou profil marqué).

  • Utiliser un casque de vélo répondant à la norme EN 1078.

(cht)

Ton opinion

53 commentaires