Chine: Plus vieil athlète des JO, Guo Jie décède à 103 ans
Actualisé

ChinePlus vieil athlète des JO, Guo Jie décède à 103 ans

Guo Jie avait représenté la Chine au lancer du disque lors des jeux Olympiques de Berlin en 1936. Il s'est éteint dimanche.

Cérémonie douverture des JO de Berlin en 1936.

Cérémonie douverture des JO de Berlin en 1936.

Le plus vieux participant à des jeux Olympiques, qui avait représenté la Chine au lancer du disque lors des JO de Berlin en 1936, est décédé à l'âge de 103 ans, ont annoncé les médias chinois et la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Guo Jie s'est éteint dimanche dans la grande ville de Xi'an, dans la province du Shaanxi (nord), selon l'agence officielle Chine nouvelle.

«L'IAAF est triste d'apprendre que (M. Guo) (...) est décédé», a réagi l'organisation internationale dans un communiqué.

«Fossile vivant de l'olympisme»

Honoré en Chine, où il avait hérité du surnom respectueux de «fossile vivant de l'olympisme», l'ancien athlète était né en janvier 1912 dans la ville côtière de Dalian (nord-est).

En 1936, il avait battu le record national du lancer du disque avec un jet à 41,07 mètres --le record du monde actuel est de 74,08 mètres--, une prouesse qui lui avait permis de participer un an plus tard, aux côtés de 68 compatriotes, aux jeux berlinois.

Dans la capitale allemande, sa performance ne lui avait cependant pas ouvert les portes de la finale olympique.

Professeur à l'Institut du sport

Né alors que s'effondrait la dernière dynastie impériale chinoise, celle des Qing (1636-1912), M. Guo était «passionné de sport depuis tout petit» et «aura vécu les transformations de la Chine» au cours du 20e siècle, selon le Huashang Bao.

A la suite de sa carrière sportive, il était devenu professeur en 1954, à l'Institut du sport de Xi'an. Après avoir également mené des activités de recherche, Guo Jie a pris officiellement sa retraite en 1987, sans pour autant quitter la sphère sportive.

Devenu un symbole national, M. Guo fut également, à 96 ans, l'un des porteurs de la flamme olympique lors du relais précédant les JO de Pékin en 2008. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion