Plusieurs milliards pour les transports d'agglomération
Actualisé

Plusieurs milliards pour les transports d'agglomération

Le Conseil national a accordé 20,8 milliards pour les autoroutes et le trafic d'agglomération.

Parmi les fonds débloqués hier, beaucoup d'argent servira à des projets genevois et vaudois. Au bout du lac, ce sont les lignes du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), du tram Onex-Bernex et du tram Cornavin-CERN qui, au total, vont recevoir 850 millions de francs. En terre vaudoise, les projets du M2, du réseau de bus de Lausanne et de la gare de Prilly-Malley toucheront au total 180 millions de fonds de la Confédération.

La droite voulait obtenir encore davantage de crédits pour la route, ce à quoi la gauche et les Verts s'opposaient.

Le conseiller d'Etat vaudois François Marthaler se dit satisfait de la décision du Parlement. «Depuis trois ans, nous construisons certaines infrastructures en attendant ce financement, indique-t-il. Si le projet n'avait pas été décidé par les Chambres fédérales, la gare RER de Malley n'aurait probablement pas pu être payée par le canton. Il aurait fallu retarder le projet.»

De son côté, l'Association Transport et Environnement se réjouit aussi des crédits accordés aux transports en commun dans les agglomérations. «Le Parlement suit la volonté populaire. Mais on pourrait encore accorder davantage à la mobilité douce, c'est-à-dire la marche en ville et le vélo.»

Mathieu Signorell/ats

Ton opinion