Islande: Plusieurs milliers de manifestants dans les rues de Reykjavik

Actualisé

IslandePlusieurs milliers de manifestants dans les rues de Reykjavik

Entre trois et quatre mille personnes ont manifesté samedi à Reykjavik.

Elles ont demandé la démission du gouvernement et des dirigeants de la Banque centrale islandaise et davantage d'informations sur la crise que traverse le pays.

Les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles figuraient des slogans tels que «Je ne paierai pas!» ou encore «Stop à la corruption!», a constaté une journaliste de l'AFP.

«Nous ne sommes pas d'accord!», répétaient en choeur les manifestants, alors que la colère semble se faire de plus en plus vive au sein de la population islandaise, qui exige davantage d'informations sur la crise que traverse le pays.

C'est le quatrième samedi consécutif que les habitants du pays nordique manifestent dans les rues de la capitale et le nombre de personnes présentes dans le cortège augmente chaque semaine.

L'économie islandaise, fortement dépendante de son système financier, a été terrassée par la crise financière internationale et la devise du pays, la couronne, a perdu plus de 40 % de sa valeur depuis le début de l'année. De nombreux Islandais, très endettés, ont perdu beaucoup d'argent.

Les trois plus grandes banques ont été nationalisées début octobre et le gouvernement a été contraint de solliciter une aide internationale. Vendredi, l'Union européenne a indiqué qu'elle était prête à accorder un prêt d'un montant non spécifié à l'Islande.

(ats)

Ton opinion