Argument vendeur: Plusieurs «Obama» en lice... au Brésil
Actualisé

Argument vendeurPlusieurs «Obama» en lice... au Brésil

La popularité du prétendant démocrate à la présidentielle américaine a fait des émules au Brésil, où plusieurs candidats ont adopté le nom d'«Obama» pour les élections municipales.

Au moins six candidats se sont inscrits sous le patronyme du sénateur de l'Illinois auprès du tribunal électoral brésilien, rapporte le quotidien O Globo.Briguant la mairie d'une petite localité proche de Rio de Janeiro, Claudio Henrique dos Anjos s'est ainsi rebaptisé «Barack Obama de Belford Roxo», en hommage au candidat noir à la Maison Blanche.«Je prétend entrer dans l'histoire comme le premier noir à diriger la ville de Belford Roxo, tout comme Barack Obama entend entrer dans l'histoire comme le premier président noir des Etats-Unis», a déclaré l'impétrant.A Pompeu, un village de 30.000 habitants dans l'Etat de Minas Gerais (sud-est), Davi Cardoso se présente comme «l'Obama du bidonville», tandis qu'à Ubirata, dans l'Etat du Parana (sud), Jovelino Selis a légèrement écorné le nom de son idole, puisqu'il concourt sous le nom de 'Barak Obama« sans le »c«.En lice à Petrolina (nord), Alexandre Nunes Jacinto répond désormais au nom d'»Alexandre Barack Obama«, affirmant partager avec le candidat démocrate un physique avenant et son talent d'orateur. »L'idée d'utiliser le nom Barack Obama vient de moi. Je vais être comme ce jeune homme et je le serai. Au début, on le prenait à la rigolade, mais à présent, on m'appelle Barack au lieu d'Alexandre", confie-t-il.

Ton opinion