Actualisé 22.10.2010 à 08:06

Intempéries en AsiePlusieurs pays se préparent à recevoir Megi

Plusieurs pays d'Asie du Sud se préparaient jeudi à l'arrivée attendue en fin de semaine du typhon Megi, le plus puissant en 20 ans dans cette zone du Pacifique.

Ils ont évacué des dizaines de milliers de personnes. Plusieurs ports ont été fermés dans le sud de la Chine.

Les autorités chinoises ont annoncé avoir évacué 160'000 personnes au total dans le sud du territoire. Les ports de Shenzhen et Zhuhai étaient fermés.

Plus de 150'000 habitants ont été évacués dans la province côtière du Fujian tandis que des dizaines de milliers de bateaux de pêche ont été rappelés à leur port d'attache et interdits de sortie en mer, a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle, citant des responsables locaux.

Au moins 10'000 personnes ont été évacuées, selon les autorités, dans la province voisine du Guangdong, qui pourrait voir déferler des vagues allant jusqu'à sept mètres de haut.

Terminaux pétroliers fermés

A Hong Kong, cinq terminaux pétroliers ont été fermés jeudi et les pétroliers ont eux dû jeter l'ancre à distance, tandis que la distribution de carburant aux bateaux était suspendue.

L'aéroport restait ouvert mais la situation évoluera en fonction de la situation météorologique, ont indiqué les autorités aéroportuaires.

Hong Kong installait des abris aux alentours de la ville, pour accueillir les habitants qui seraient évacués de chez eux, a indiqué David Leung, vice-directeur des Affaires intérieures du territoire.

Le passage de Megi, accompagné de vents très forts et de pluies torrentielles, augmente le risque de catastrophes telles que des coulées de boue, des glissements de terrain et des inondations, avait précisé mercredi le Centre national de météorologie chinois.

Mise en garde lancée

A Taïwan, le Bureau central de météorologie a émis une alerte en raison des pluies torrentielles qui précèdent le typhon.

Bien que Megi ne fera que s'approcher de Taïwan, sans passer au- dessus, selon le prévisions, le Bureau de météorologie s'attend à avoir jusqu'à 1000 millimètres de pluie dans le nord et le nord-est du pays au cours des deux prochains jours.

De brusques montées des eaux ont déjà interrompu le trafic ferroviaire dans une partie du nord-est de Taïwan, et plusieurs écoles ont été fermées.

Vingt-sept personnes sont décédées aux Philippines à cause de Megi en début de semaine, selon un bilan revu à la hausse publié jeudi, tandis que 11'000 personnes se trouvaient encore dans des centres d'évacuation. Le typhon a frappé le nord de l'archipel philippin lundi, faisant 27 victimes.

Deux tués au Japon

Des pluies torrentielles sur une petite île du sud du Japon ont fait deux tués et un disparu. La météo a alerté contre d'autres précipitations à venir.

Renforcées par l'air humide entraîné par Megi plus au sud, ces précipitations ont frappé l'île d'Amami-oshima, entre la grande île méridionale de Kyushu et l'archipel d'Okinawa, à l'extrême sud du Japon.

Au Vietnam, les secouristes ont récupéré jeudi un bus et les corps de 15 passagers emportés par des inondations dévastatrices qui ont fait au moins 74 tués dans le centre du pays, a indiqué la police.

Des milliers de personnes ont assisté aux efforts pour sortir de l'eau le bus porté disparu depuis lundi sous les eaux de la rivière de Lam dans la province de Ha Tinh, la plus touchée par la catastrophe. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!