Actualisé 22.04.2019 à 21:24

Attentats au Sri LankaPlusieurs Suisses parmi les victimes

Deux Suisses, dont un double national, ont perdu la vie dans les attaques du Sri Lanka. Un couple de Srilankais habitant Berne ferait aussi partie des victimes.

1 / 5
K. et K. V. étaient âgés de 60 et 55 ans. Ils sont morts dans une attaque contre l'hôtel où ils séjournaient, à Colombo, au Sri Lanka.

K. et K. V. étaient âgés de 60 et 55 ans. Ils sont morts dans une attaque contre l'hôtel où ils séjournaient, à Colombo, au Sri Lanka.

Privé/20Minuten
Le couple laisse derrière lui une fille (24 ans) et un fils (18 ans) qui auraient été blessés lors de l'attaque, selon les médias locaux. La famille vit à Berne-Bümpliz.

Le couple laisse derrière lui une fille (24 ans) et un fils (18 ans) qui auraient été blessés lors de l'attaque, selon les médias locaux. La famille vit à Berne-Bümpliz.

Privé/20Minuten
Le couple tenait depuis des années un kiosque dans un quartier du nord de Berne. «Ils ont toujours été amicaux et serviables», a déclaré un voisin.

Le couple tenait depuis des années un kiosque dans un quartier du nord de Berne. «Ils ont toujours été amicaux et serviables», a déclaré un voisin.

20Minuten

Deux citoyens suisses, dont un double national, ont perdu la vie dans la vague d'attentats de dimanche au Sri Lanka, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Un troisième membre de la famille, double nationale étrangère, a également été tué.

Le DFAE est en contact avec les proches et leur assure un soutien dans le cadre de la protection consulaire, a-t-il ajouté dans une note envoyée lundi soir aux médias.

L'ambassade de Suisse à Colombo prête également assistance à une famille helvético-sri-lankaise domiciliée en Suisse, dont les parents sont décédés. Le couple est de nationalité sri-lankaise, précisent les services d'Ignazio Cassis.

Attaques sanglantes au Sri Lanka

Des agents de police inspectent les sites attaqués et des militaires montent la garde devant l'église Saint-Antoine à Colombo où était célébrée la messe de Pâques ainsi que devant des hôtels de luxe de la capitale sri lankaise, après la mort d'au moins 207 personnes dans une série d'explosions au Sri Lanka.

Plus tôt dans la journée, «20 Minuten» révélait en outre qu'un couple bernois d'origine srilankaise et qui passait des vacances là-bas avait été tué. Les deux époux avaient 60 et 55 ans et tenaient un kiosque dans le quartier Lorraine, en ville de Berne.

Trente et une victimes étrangères

Par ailleurs, 31 étrangers ont été tués dans les attentats, ont annoncé lundi les autorités locales. «Quatorze étrangers sont portés disparus actuellement et pourraient être parmi les victimes non identifiées» à la morgue, ont-elles ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères sri-lankais a publié lundi un communiqué donnant un décompte par nationalité des victimes étrangères identifiées, mais sans préciser le sexe des victimes. L'Inde paie le tribut le plus lourd avec huit citoyens tués, suivie de la Grande-Bretagne avec six morts.

La Chine, l'Arabie saoudite et la Turquie comptent deux victimes chacune, contre une pour la France, le Bangladesh, le Japon, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal. Deux victimes supplémentaires avaient la double nationalité américano-britannique et deux autres des passeports australiens et sri-lankais, selon cette liste. Par ailleurs, 17 ressortissants étrangers sont encore hospitalisés à Colombo, précise la diplomatie sri-lankaise.

Au total, plus de 290 personnes ont péri et 500 ont été blessées dans cette vague d'attaques coordonnées qui a visé des hôtels de luxe et des églises, selon le dernier bilan officiel en date. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!