Italie: Plutôt en prison qu'avec sa femme à la maison
Actualisé

ItaliePlutôt en prison qu'avec sa femme à la maison

Un homme a préféré se faire emprisonner plutôt que de purger sa peine à domicile. Il ne supportait plus son épouse.

Walid Chaabani, un Tunisien de 32 ans, s'est présenté mardi 31 décembre dans un poste de police de Livourne avec une demande inhabituelle.

Fatigué par les continuelles disputes avec sa femme, l'homme qui purgeait une peine en résidence surveillée pour trafic de drogue voulait se faire emprisonner, ont expliqué plusieurs médias italiens.

Le Tribunal a accepté la demande dans la journée et le Tunisien passe désormais des jours tranquilles derrière les barreaux d'un pénitencier toscan.

(20 minutes)

Ton opinion