Plutôt sexe ou fringues? Plutôt fringues...
Actualisé

Plutôt sexe ou fringues? Plutôt fringues...

Une majorité de femmes pourraient se passer de sexe pendant quinze mois en échange d'une nouvelle garde-robe.

2 % d'entre elles sont même prêtes à s'abstenir pendant trois ans pour des vêtements, selon une étude réalisée dans dix villes américaines.

Pour 61 % des femmes interrogées, il serait pire de perdre son vêtement préféré que ne pas avoir d'activité sexuelle pendant un mois. Les femmes âgées de 18 à 54 ans ont gardé leur vêtement préféré pendant douze ans et demi, soit une année de plus que la durée de leur relation la plus longue.

Quelque 70 % des femmes disent croire au coup de foudre quand il s'agit de trouver l'article parfait, alors que seulement 54 % d'entre elles s'y fient pour rencontrer l'homme idéal.

Près de la moitié des femmes interrogées (48 %) disent pouvoir davantage compter sur leur vêtement favori que sur leur partenaire pour leur donner confiance en elle et l'impression d'être sexy, selon cette enquête menée auprès d'un millier de femmes.

(ats)

Ton opinion