Actualisé 17.05.2019 à 06:14

Environnement

PME financée pour réduire le méthane des vaches

Les émissions de CO2 générées par l'agriculture préoccupent. La Fondation Suisse pour le Climat donne un coup de pouce à la recherche.

de
Julie Müller
Une vache produit entre trois et quatre tonnes de CO2 par an.

Une vache produit entre trois et quatre tonnes de CO2 par an.

DR

Les flatulences des vaches rejettent du méthane qui pollue autant que camions, voitures et avions combinés. C'est pourquoi, ces ruminants sont souvent décriés.

Pour réagir, la Fondation Suisse pour le Climat a décidé, ce jeudi, d'accorder 200'000 francs à une société qui souhaite pallier ce problème de pollution animale. L'entreprise Mootral, basée à Rolle (VD), a développé un complément alimentaire à base d'ail et de citrus afin de réduire de 38% les émissions de méthane dans l'industrie laitière et l'agronomie.

Business plan validé par la Fondation

Écologique, naturel et efficace, ce produit a réussi a convaincre le jury, dont Vincent Eckert, directeur de la Fondation. «L'agronomie génère beaucoup de CO2 et c'est le premier projet que nous voyons aussi abouti. Le potentiel est important», confirme-t-il.

Mootral devra tout de même faire ses preuves. «Le don n'est effectif qu'une fois les validations scientifiques et légales suisses obtenues car nous sommes là principalement en soutien au lancement commercial», précise le directeur.

Entrée sur le marché en automne

Cette recette miracle contre les gaz de vaches est le fruit de longues années de développement mais aussi d'un pur hasard. «C'est en étudiant les propriétés de l'ail pour l'humain que nous avons réalisé que nous pouvions transposer le procédé aux ruminants», se rappelle Isabelle Botticelli, directrice de la société.

Une découverte qui mettra plus de dix ans à mûrir. «On finalise le produit pour démarrer sa commercialisation en automne. Nous souhaitons participer à l'écosystème agricole suisse pour améliorer les niveaux d'émissions carbone», conclu la dirigeante. Après le marché helvétique, Mootral prévoit de s'étendre dans cinq pays européens. Les négociations sont en cours.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!