Actualisé 15.06.2010 à 09:48

France

Poignardée à cause de Facebook

Grièvement blessée à l'abdomen, une ado de 17 ans aurait été victime d'une vengeance à cause d'un post sur un réseau social.

Révéler le nom du petit-ami de sa copine sur Facebook. Voilà le crime dont une ado de la région parisienne se serait rendue coupable et qui lui a valu un coup de couteau à l'abdomen, porté par une jeune fille de 19 ans vendredi dernier. La victime, âgée de 17 ans, serait hors de danger, tandis que son assaillante a été mise en examen pour tentative d'homicide, précise «Le Parisien».

C'est un voisin de la scène du crime qui a alerté a police. En voyant la jeune fille de 17 ans gire dans son sang sur le palier de son appartement de Sèvres, dans la région parisienne, l'homme a pris peur et est descendu dans la rue où il a pu apostropher une patrouille des forces de l'ordre qui passait par là.

Les jours de la victime ne sont plus en danger

Les inspecteurs sont donc rapidement intervenus. Ils ont trouvé la victime au sol, consciente, mais crachant du sang, se tenant l'abdomen à deux mains et présentant une grave blessure à l'arme blanche. Dans l'appartement en question, les officiers ont également découvert trois autres jeunes filles, dont l'une a reconnu s'être disputée avec l'adolescente blessée.

La garde à vue n'a pas encore permis de faire toute la lumière sur cet évènement tragique. Mais il apparaît que le déclencheur de la dispute se trouve être un mot posté sur Facebook, dans lequel la victime aurait révélé le nom du petit-ami de son agresseur. Si la jeune fille poignardée est toujours placée en observation à l'hôpital, ses jours ne sont plus en danger.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!