Poissons contaminés: pas de danger
Actualisé

Poissons contaminés: pas de danger

La santé de la population n'est pas mise en danger dans le canton de Fribourg suite à la pollution aux PCB de type dioxine affectant une partie de la Sarine et de la Gérine.

Le canton y interdit la pêche à titre préventif.

Le canton de Fribourg n'est pas en situation de crise, a dit mercredi la directrice de la santé publique Anne-Claude Demierre. Les consommateurs n'encourent aucun risque aigu. L'eau potable n'est pas concernée par la pollution.

De même, il n'y a pas de risque de contamination par contact avec l'eau, lors d'une baignade par exemple, ou lors d'une ingestion occasionnelle de l'eau des zones concernées par la pollution venue de l'ancienne décharge de la Pila. Un risque potentiel pour la santé humaine existerait en cas de consommation, durant la vie entière, de poissons avec des teneurs en cPCB dépassant les normes.

Par mesure de précaution, l'interdiction de pêche a été étendue au lac de Schiffenen. Le barrage est considéré comme un barrage infranchissable, ce qui signifie que les Bernois n'ont rien à craindre. Le conseiller d'Etat Pascal Corminboeuf a cependant averti mardi son collègue bernois de la situation.

Des analyses complémentaires plus détaillées, en particulier sur les métaux lourds, sont en cours. Les résultats en sont attendus au cours des semaines prochaines.

Pêche de loisir

Aucune pêche professionnelle n'est pratiquée dans la zone touchée par l'interdiction de pêche, a rappelé M.Corminboeuf. Le bétail n'est pas concerné par cette pollution. D'une part la pollution se fixe dans les sédiments dans les cours d'eau et d'autre part les paysans donnent de l'eau potable à leur bétail, rappelle l'ancien agriculteur.

La pêche est interdite entre les barrages de Rossens et Schiffenen ainsi que dans la Gérine inférieure avec effet immédiat. Comme première mesure d'urgence, l'interdiction est décrétée par ordonnance jusqu'au 1er janvier 2008. Vu la grande stabilité physique et chimique des agents polluants, cette interdiction pourrait se prolonger. (ats)

Ton opinion