Actualisé 16.09.2020 à 14:27

Canton de BernePoissons morts au lac Bleu: plainte pénale déposée

Les propriétaires des piscicultures du lac Bleu accusent une pollution liée aux déblais sortis du tunnel de faîte du Lötschberg d’être responsable d’une véritable hécatombe dans leurs bassins.

Le Blausee (lac Bleu dans l’Oberland bernois) est une destination touristique populaire, avec un restaurant et une pisciculture peuplée de truites bio.

Keystone

Depuis deux ans, toujours plus de poissons meurent dans les piscicultures du lac Bleu, dans le canton de Berne, selon les exploitants. Ils soupçonnent une pollution due aux travaux dans le tunnel de faîte du Lötschberg.

Les propriétaires ont annoncé avoir déposé une plainte pénale. La société Blausee SA a précisé mercredi que la plainte a été déposée contre X. Blausee SA écrit aussi avoir de «forts soupçons» selon lesquels les eaux des exploitations piscicoles auraient été polluées par des «activités illégales» en rapport avec l’assainissement du tunnel de faîte du Lötschberg.

Cette pollution serait plus précisément liée aux déblais sortis du tunnel. Ces déblais auraient été amenés dans une carrière à proximité du lac Bleu par l’entreprise responsable. Les déblais pollués y auraient été déposés en violation des prescriptions légales.

La plainte pénale a été déposée auprès du Ministère public régional de l’Oberland bernois, a indiqué à Keystone-ATS le chargé de communication du Ministère public bernois Christof Scheurer. Au printemps 2018, Blausee SA avait attribué la mortalité des poissons à une énorme quantité de pollen dans le lac, qui s’est avérée une conséquence du réchauffement climatique.

«Des dizaines de milliers de poissons»

Ce qu’a annoncé Blausee SA mercredi dans son invitation à une conférence de presse qui se tiendra jeudi est détaillé dans une enquête des journaux Tamedia, menée en collaboration avec l’émission «Rundschau» de la SRF. Titre de l’enquête: «Des substances toxiques tuent des dizaines de milliers de poissons dans le parc naturel du lac Bleu».

Selon l’enquête, l’ancien ballast contaminé du tunnel de faîte du Lötschberg aurait été déposé dans une carrière à proximité du lac Bleu jusqu’à mi-juin 2020.

Du béton dans le tunnel

Depuis août 2018, c’est la compagnie de chemins de fer BLS qui assainit la voie ferrée dudit tunnel. Entre Kandersteg (BE) et Goppenstein (VS), les anciens rails – y compris le ballast et les traverses en bois – sont remplacés par une voie fixe en béton, avait annoncé le BLS en juillet 2017. Cette rénovation, qui durera jusqu’en 2022, devrait coûter 105 millions à l’entreprise.

Le lac Bleu est une destination touristique populaire, avec un restaurant et une pisciculture peuplée de truites bio. Derrière la société Blausee SA se trouvent des noms importants. L’ancien fondateur du Forum économique suisse, Stefan Linder, le patron du voyagiste Globetrotter, André Lüthi ou l’ex-directeur de la Banque nationale suisse, Philipp Hildebrand, ont repris les installations en 2014.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!