Actualisé 03.09.2019 à 16:29

GenèvePoissons pris au piège d'un canal asséché

La réfection d'une prise d'eau a privé d'eau le Brassus durant un jour et demi. De nombreux poissons ont péri dans l'incident.

de
mpo
De nombreux poissons ont succombé à cause du manque d'eau.

De nombreux poissons ont succombé à cause du manque d'eau.

DR

Il ne s'agit que d'un petit canal qui traverse le village de Céligny. Mais son assèchement le temps d'un week-end a ému les locaux. En attestent les nombreux appels reçus par la maire de la commune, Marie-Béatrice Meriboute, et des photos postées sur les réseaux sociaux. Sur ces dernières, on voit un cours d'eau à sec sur le lit duquel gisent des cadavres de poissons.

«Le Brassus a effectivement été privé d'eau durant un jour et demi le week-end dernier. Ce qui a causé des dégâts au niveau de la faune», confirme la magistrate de cette enclave genevoise en terres vaudoises. En cause, un chantier en amont, sur le territoire français, visant, ironie de l'histoire, à pérenniser l'approvisionnement en eau du canal. «Il s'agit de rénover la prise d'eau au niveau de la Divonne», détaille Marie-Béatrice Meriboute.

Les travaux, débutés mi-août, ont occasionné des problèmes d'acheminement du précieux liquide dès la semaine passée. Samedi, il n'y avait plus d'eau. La protection civile a pu installer des pompes dès dimanche. «Lundi matin, la situation était redevenue normale, rassure la maire sans minimiser les atteintes. Le garde-pêche cantonal doit maintenant évaluer les dégâts. Des poissons seront sans doute réintroduits dans le canal l'année prochaine.»

L'élue rappelle que cette situation n'est que le reflet de la sécheresse qui touche toute la région depuis des semaines.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!