13.07.2016 à 19:08

Jeux vidéos

«Pokémon Go», la façon cool d'attirer le chaland

Les commerçants pourraient tirer un grand parti du dernier jeu de Nintendo, qui est déjà un succès planétaire.

de
REG/LAF/AFP

A l'heure des achats par internet, les magasins physiques pourraient bien avoir trouvé la parade pour attirer la clientèle. Et comble de l'ironie, grâce à la dernière app à la mode: le jeu phénomène «Pokémon Go», sorti il y a une semaine et déjà téléchargé plus de 7 millions de fois.

«Le nombre de clients supplémentaire est stupéfiant!», s'est réjoui le patron d'une pizzeria new-yorkaise, cité par le «New York Post». En achetant une option du jeu à 10 dollars, une douzaine de pokémons sont virtuellement apparus dans son commerce. Depuis, son chiffre d'affaires a grimpé de... 75%.

Les coûts pour posséder en permanence des Pokémon dans son magasin s'élèveraient aux Etats-Unis à 1,19 dollars par heure, selon les calculs d'un expert.

La société Niantic, qui a créé ce jeu pour Nintendo, y voit un formidable potentiel à développer. Elle imagine facturer directement aux entreprises participantes un coût par visite d'utilisateur, sur le modèle du coût par clic appliqué par le moteur de recherches Google.

Cette stratégie de rentabilisation de ce jeu gratuit complète les options supplémentaires que peuvent acheter les utilisateurs. En une semaine, l'app a déjà généré plusieurs millions de dollars de revenus.

Mais «Pokémon Go» pourrait-il être perçu comme trop commercial? Pas de risque, selon un analyste interrogé par le «Financial Times»: Nintendo sait gérer sa communauté de fans «sans l'incommoder avec trop de publicité.»

Patience recommandée

Des utilisateurs suisses attendaient toujours hier de pouvoir télécharger de manière officielle le fameux jeu de réalité augmentée. Alors que les Allemands ont été servis hier, Nintendo n'était pas en mesure de donner une date de sortie en Suisse, même si le jeu devrait être disponible ces prochains jours. En attendant, certains adeptes ont déjoué sur iOS le géoblocage pour parvenir à leurs fins. D'autres ont contourné la boutique Play Store de Google en installant un fichier APK (pour Android PacKage) via le site APK Mirror. Cette manuvre peut toutefois comporter des risques. Mais comme il s'agit d'un jeu communautaire, il est recommandé de patienter pour qu'un grand nombre d'utilisateurs soient connectés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!