Actualisé

Arrêté à ZurichPolanski a pu rencontrer sa femme

Le consul général de France à Zurich, Jean-Luc Fauré-Tournaire, et l'ambassadeur de Pologne à Berne, Jaroslaw Starzyk, ont pu rendre visite lundi à Roman Polanski dans sa prison en Suisse.

Il ont indiqué que le réalisateur franco-polonais est «bien traité».

«M. Roman Polanski est bien traité. Il remercie les nombreuses personnes qui lui témoignent leur soutien à travers la presse et l'opinion publique», a indiqué le consulat de France dans un communiqué publié sur son site internet.

L'ambassadeur de Pologne a également rendu visite à M. Polanski et l'a trouvé «en bonne condition et bien traité», a indiqué la consule générale de Pologne à Berne, Jolanta Chojecka.

Le cinéaste a pu avoir «un contact direct avec son avocat suisse» et a rencontré lundi sa femme et son avocat français, a ajouté la diplomate. Roman Polanski a «reçu très positivement» les informations que lui a fourni l'ambassadeur polonais sur les démarches qui ont été entreprises par les autorités françaises et polonaises auprès de Washington pour obtenir sa libération.

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner a indiqué lundi qu'il avait écrit avec son homologue polonais à la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, pour demander la libération du cinéaste franco-polonais. Il a souligné que cette démarche commune est fondée sur le fait que Roman Polanski est Français et Polonais.

Le réalisateur, 76 ans, a été arrêté samedi à sa descente d'avion à Zurich, où il devait recevoir un prix pour l'ensemble de son oeuvre au Festival du film de la ville. Il est réclamé par la justice américaine qui lui reproche des «relations sexuelles illégales» avec une mineure âgée de 13 ans en 1977.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!