Clips: Polar Circles: titres «organiques» dans des lieux naturels
Actualisé

ClipsPolar Circles: titres «organiques» dans des lieux naturels

Le groupe vaudois Polar Circles vient de sortir un triptyque de clips tournés dans des endroits insolites. Explications.

par
Fabien Eckert
Ian, 28 ans, s’est éclaté à tourner dans des endroits inhabituels, comme ici à Aquatis à Lausanne.

Ian, 28 ans, s’est éclaté à tourner dans des endroits inhabituels, comme ici à Aquatis à Lausanne.

C. Aeb

Le combo est de retour avec un concept vidéo qui se déploie sur plusieurs mois. En ligne de mire, la sortie de deux EP, un acoustique et un électrique, à l’automne. Parole à Ian, chanteur de Polar Circles.

Quelle est l’idée de ce premier triptyque que vous avez clos avec le clip «Story’s End»?

Le but: publier deux fois trois morceaux, sous forme de double EP. Cette première partie, acoustique et organique, est maintenant finie. On bosse sur la seconde, plus électrique. Le but sera à nouveau de tourner trois clips pour accompagner ces trois titres.

D’où vient l’idée de ces deux EP?

On a pris une pause en 2019. Après avoir fait péter le budget avec notre deuxième album (ndlr: sorti en 2017) et enchaîné les dates après sa sortie, on avait perdu l’essentiel: savoir faire des titres guitare-voix. Ça a découlé sur ces premiers singles. Il fallait aussi explorer le reste parce que si j’aime la folk dépressive, ce n’est pas le cas du reste du groupe.

Comment avez-vous choisi les lieux, Bains des Pâquis à Genève, grottes de Vallorbe et Aquatis à Lausanne, qui servent de décor aux clips?

Avec ces titres organiques, on voulait de la nature. Je pensais aux grottes après les avoir visitées et sachant que personne n’y avait tourné de clip. On voulait aussi un truc proche de l’eau et une forêt. En plein hiver, on a pris ce qui s’en rapprochait le plus, la serre tropicale d’Aquatis.

Des anecdotes sur ces tournages insolites?

Aux grottes, on est allé tout au fond. On a trimbalé le matos son, vidéo et le nôtre sur le dos. On a commencé à tourner, on était raides. A Aquatis, on pensait avoir des soucis avec l’humidité, mais non. On a juste fait gaffe à simplement réaccorder nos guitares plus souvent et essuyer les écrans des caméras.

Ton opinion

6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

AnneMa

16.05.2020, 11:08

Bonne musique, idées et lieux originaux... J'espère que les poissons ont apprécié autant que moi 😉

Appli 20'

09.05.2020, 23:15

Alors, on se tutoie ? OK ?

Papounet

08.05.2020, 14:08

Yeah 🤠 du super Job bravo à tous