UNPLUGGED: Polar s'offre sur les ondes une soirée entre amis
Actualisé

UNPLUGGEDPolar s'offre sur les ondes une soirée entre amis

LAUSANNE – Le plus irlandais des chanteurs suisses a invité des amis musiciens à participer avec lui samedi à l'émission radio «Session Paradiso» sur la Première.

Souffrant d'une pneumonie qui l'a forcé à annuler des concerts il y a quelques jours, Polar a pu maintenir cette émission annoncée comme exceptionnelle. Le musicien avait carte blanche, et il en a profité pour réunir une belle brochette d'artistes pour cette session acoustique. Parmi eux, le Suédois Peter Von Poehl, Raphelson, To The Vanishing Point, Arno et Venus. Une version poignante du «Port d'Amsterdam», de Jacques Brel, jouée par le groupe belge, a été un des grands moments de l'émission, tout comme la prestation de l'inénarrable Arno. Cette soirée a aussi été l'occasion de découvrir une artiste peu connue, l'étonnante Sophie Hunger. Ses chansons aux superbes harmonies vocales lui ont valu une ovation. Mais n'oublions pas l'acteur principal de l'émission, Eric Linder, alias Polar. Entre les interviews et les prestations de ses amis, il a enchaîné ses morceaux pop-rock poétiques avec cette générosité et cette simplicité qu'on lui connaît. Dans la set-list, des chansons en français de son récent «Jour blanc», mais aussi des titres en anglais issus de ses premiers albums. En parlant de ses invités, Polar dit: «Je suis très touché par ce qu'ils ont donné ce soir. C'était basé sur l'émotion.» Les spectateurs et les auditeurs de cette «Session Paradiso» peuvent en dire autant de sa performance à lui.

Myriam Genier

Ton opinion