Etats-Unis: Polémique autour du régime d'une obèse
Actualisé

Etats-UnisPolémique autour du régime d'une obèse

Une journaliste de «Vogue» crée le scandale outre-Atlantique pour avoir décrit le régime qu'elle a fait subir à sa fille, diagnostiquée en surpoids.

par
Jean-Vincent Russo
New York

Au pays qui a inventé la télé-réalité voyeuriste, la polémique a de quoi surprendre. Pourtant, c'est sous un tapis de critiques que se retrouve l'auteure américaine Dara-Lynn Weiss. En cause: la publication du récit, dans le «Vogue USA» d'avril et bientôt dans un livre, des douze mois de régime imposé à sa fille de 7 ans. Lecteurs et spécialistes sont scandalisés.

«C'est agaçant d'avoir quelqu'un qui se plaint tout le temps d'avoir faim»

Personne ne reproche à cette chroniqueuse d'avoir voulu faire maigrir la petite Bea, diagnostiquée «obèse». L'indignation des lecteurs (dont beaucoup de parents) vient surtout de mots durs et teintés d'égoïsme employés par Weiss à l'égard de sa fille : «C'est agaçant d'avoir à faire à quelqu'un qui se plaint tout le temps d'avoir faim», écrit Dara-Lynn Weiss. «C'est épuisant de gérer le régime de quelqu'un», ajoute-t-elle. Et de décrire sa fille en pleurs, dans une situation de détresse psychologique évidente. Nausée chez les détracteurs.

Démarche condamnée

En plus des bloggeurs spécialisés sur les questions de parentalité, les médecins se sont aussi jetés dans la bataille. La nutritionniste Joanna Dolgoff, qui a conçu le régime spécial enfants «Green light, Red light, Eat right!» ( «C'est vert, c'est rouge, mange bien!» ) utilisé par Weiss sur sa fille, désapprouve la démarche de l'auteure. «Il est important pour nous de ne pas priver nos patients de leur enfance», explique la spécialiste, «nous ne voulons pas qu'ils se sentent mal». Un bien-être par rapport au corps et à la nourriture, c'est peut-être aussi ce dont manque Dara-Lynn Weiss, qui concède être elle-même obsédée par son poids.

Ton opinion