Actualisé 01.04.2008 à 15:24

Police unique: les Vaudois auront leur mot à dire

Le Grand Conseil a déclaré valide l?initiative populaire lancée par les gendarmes vaudois.

Intitulé «Pour une police unifiée et plus efficace. Opération d?Artagnan», le texte a recueilli 22 340 signatures. En vain, une minorité de droite emmené par le libéral Jacques Haldy et la radicale Gloria Capt a tenté d?enterrer l?initiative.

Les citoyens qui ont signé le texte ne se préoccupent pas de savoir s?il est conforme à la loi, a argumenté la radicale. Pour elle, l?initiative est contraire à la constitution cantonale qui garantit aux communes le droit à disposer de leur propre corps de police.

Les prérogatives des communes sont respectées, a répondu le Vert Jean-Marc Chollet, du comité d?initiative. Et de mettre en avant le droit à la sécurité des citoyens.

«Garde prétorienne»

A plusieurs reprises, le débat s'est enlisé dans des récriminations envers de la police. «Le commandant donne l'impression de vouloir mener une garde prétorienne plutôt qu'une police au service du citoyen», a accusé le socialiste Laurent Ballif (PS). Des orateurs ont déploré une concurrence entre police cantonale et polices communales.

Il ne s'agit pas de faire aujourd'hui un débat sur le fond, a rappelé la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro. Invalider l'initiative aurait reporté ce débat, alors que cette discussion doit avoir lieu, a argumenté la magistrate, sur la même longueur d'ondes que la majorité.

L'an passé, le Grand Conseil avait rejeté l'unification de la police, ce qui avait abouti au lancement d'une initiative. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!