République démocratique du Congo: Policier condamné à perpétuité pour avoir tué un manifestant

Actualisé

République démocratique du CongoPolicier condamné à perpétuité pour avoir tué un manifestant

Un membre des forces de l’ordre congolaises a écopé lundi de «la prison à perpétuité» pour «meurtre» d’un militant pro-démocratie.

Un policier congolais a été condamné lundi à la prison à perpétuité pour le «meurtre» en mai d'un jeune militant pro-démocratie à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo.«Nous sommes satisfaits de ce verdict» qui condamne le policier à «la prison à perpétuité» pour «meurtre» de Marcus-Freddy Kambale, a déclaré à l'AFP Me Gina Ivowa, un des avocats des parties civile.

«Meurtre par balle de notre camarade Freddy Kambale en mai dernier: le verdict du tribunal militaire de garnison de Beni vient de tomber. Le policier Ombeni est reconnu coupable et écope de la servitude pénale à perpétuité», a affirmé le mouvement Lutte pour le changement (Lucha) sur twitter.

L'État congolais, civilement responsable, est condamné à payer 100’000 dollars de dommages-intérêts, selon les deux sources.

Du côté de la défense «on n'est pas satisfait», a dit à l'AFP Me Mumbere Mbango Jean-Pie, estimant que celui qui avait tiré la balle mortelle «n'a pas été présenté devant le tribunal». Il a dit son intention «d'interjeter appel» de la décision.

A 22 ans, Marcus-Freddy Kambale a été atteint par «une balle tirée par un agent de la police» le 21 mai à Beni (Nord-Kivu) alors qu'il participait à une «manifestation pacifique» contre l'insécurité dans cette ville, selon Lucha.

Né le 1er mai 2012 à Goma capitale du Nord-Kivu, ce mouvement regroupe des jeunes «indignés» et se définit comme apolitique, non violent, mais se dit décidé à demander des comptes aux décideurs.

Présente aujourd'hui dans plusieurs villes du pays, la Lucha organise régulièrement des manifestations pour faire entendre sa voix.

(AFPE)

Ton opinion