Genève  - Policier puni pour une course-poursuite excessive

Publié

Genève Policier puni pour une course-poursuite excessive

L’agent a été condamné à 9 mois de prison avec sursis pour avoir pris en chasse des fuyards sur les quais à plus de 100 km/h, avant de s’écraser contre un immeuble. Il va faire appel.

Le policier roulait à 115 km/h lorsqu’il a perdu la maîtrise de son véhicule dans un virage. 

Le policier roulait à 115 km/h lorsqu’il a perdu la maîtrise de son véhicule dans un virage.

Pierre Abensur

Juillet 2019, après une bagarre aux Bains Bleus, plusieurs personnes prennent la fuite en voiture. Alerté par radio, un policier prend en chasse une BMW sur le quai Gustave-Ador. S’ensuit une course-poursuite à plus de 100km/h qui se termine par un double crash, aux Eaux-Vives. Les fuyards, ainsi que leur poursuivant, ont terminé leur course dans la façade d’un immeuble, rue du 31 Décembre. La collègue et passagère du policier a été blessée dans l’accident.

Jeudi, le Tribunal de police a condamné l’agent à 9 mois de prison avec sursis, ont révélé la «Tribune de Genève» et «Le Temps». Sa conduite a été jugée excessive. En effet, le caractère de l’urgence n’était pas rempli. Cette affaire ne justifiait donc pas une telle mise en danger d’autrui. Le policier, qui avait finalement réussi à interpeller les passagers de la BMW, va faire appel.

(lhu)

Ton opinion