Actualisé 27.02.2018 à 17:21

NeuchâtelPolicière blessée: «Cette bienveillance fait du bien»

Une vague de soutien a déferlé sur les réseaux sociaux pour soutenir la fonctionnaire neuchâteloise percutée par une voiture lors d'un contrôle et gravement blessée aux jambes.

de
Vincent Donzé

L'émotion reste grande dans le canton de Neuchâtel, au sein du corps de police mais aussi au sein de la population, depuis qu'une gendarme de 38 ans a été percutée samedi par une voiture lors d'un contrôle de personne à la rue des Envers, au Locle. Comme le relève «Arcinfo», une vague de messages a déferlé sur les réseaux sociaux pour soutenir la fonctionnaire gravement blessée aux jambes.

«Prompt rétablissement, Madame», est-il par exemple écrit sur Facebook. «Ces mots pleins de respect nous ont touchés», a commenté Georges-André Lozouet, porte-parole de la police neuchâteloise. «Beaucoup de femmes ont tenu à exprimer leur sympathie à l'accidentée. Dans ce moment difficile, que nous traversons en pensées avec notre camarade, une telle bienveillance fait du bien. Elle prouve que la population est derrière nous et mesure le travail, parfois à risques, mené dans le domaine de la sécurité publique. Cela met un peu de baume au coeur dans la situation éprouvante à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui. Sévèrement percutée par un véhicule, notre collègue, maman d'une fillette de 6 ans, se trouve toujours à l'hôpital de l'Ile, à Berne», a-t-il déclaré à «Arcinfo».

«Un état sérieusement préoccupant»

La blessée n'est plus entre la vie et la mort, mais son état est jugé «sérieusement préoccupant» compte tenu de la violence de la collision. L'automobiliste qui a percuté la gendarme a été interpellée. Sa voiture était arrivée dans le dos des intervenants. La gendarme s'était retrouvée prise en tenaille entre la voiture de patrouille et l'avant de l'autre véhicule. Transportée à l'hôpital Pourtalès avant d'être héliportée à celui de l'Ile, à Berne, la victime a subi plusieurs heures d'opération.

Une instruction pénale a été ouverte à l'encontre du conducteur. L'enquête a été confiée aux spécialistes du Groupe technique accident de la police de la circulation en collaboration avec les gendarmes du Centre police secours de La Chaux-de-Fonds.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!