Médias: Politiciens et journalistes: pourquoi tant de haine?
Actualisé

MédiasPoliticiens et journalistes: pourquoi tant de haine?

Accusé de vouloir intimider la presse, Emmanuel Macron est au coeur d'une polémique. De Sarkozy à Mélenchon en passant par Trump, florilège vidéo d'un désamour.

par
Catherine Cochard

Des rédacteurs ont fait part de leur inquiétude à l'encontre du président français Emmanuel Macron. Ces deux-là s'étaient pourtant tant aimés. Après avoir été encensé par certains d'entre eux, Emmanuel Macron subit à présent le désamour des journalistes. Mardi, des collaborateurs du Monde, de Libération et des Echos ont mis en garde le président français dans un communiqué.

Dans la publication, les représentants des médias s'inquiètent du manque de respect montré par le gouvernement vis-à-vis de l'indépendance des médias et de la protection des sources. Les raisons de ce courroux? De récents affrontements entre le pouvoir et les médias au sujet notamment des affaires immobilières du ministre Richard Ferrand ainsi que des soupçons d'emplois fictifs au Modem du ministre de la Justice, François Bayrou.

Plainte du gouvernement

De plus, le gouvernement a porté plainte la semaine dernière suite à la divulgation par Libération d'un document interne du ministère du travail portant sur les réformes sociales en cours.

De tout temps, les politiciens s'en sont pris à la corporation des journalistes. De Gaulle en son temps la surnommait déjà «la coalition hostile des stylographes» et Mitterrand, à la mort de Pierre Berégovoy, avait dénoncé «l'honneur d'un homme livré aux chiens» .

Mais aujourd'hui, les relations entre les hommes politiques et les médias se durcissent. En se faisant systématiquement les victimes de journalistes «incompétents», les politiciens mettent en scène leur désamour des médias sensationnalistes et des professionnels de la presse qui s'éloignent de plus en plus des préoccupations du peuple. L'arme populiste est ainsi engagée, prête à dévaloriser le travail démocratique d'information, et faire gagner des points dans les urnes.

Ton opinion