Polymanga ouvre ses portes au mélange des genres
Actualisé

Polymanga ouvre ses portes au mélange des genres

LAUSANNE – «L'an passé, plus de la moitié des visiteurs ont avoué ne jamais lire de BD franco-belge, souligne David Heim, organisateur de Polymanga.

La jeune génération est gavée de mangas japonais. Avec l'eurojap, elle se réconcilie avec le style européen.» L'eurojap? Il s'agit de la BD de style européen teintée d'influences japonaises. «Les cadrages et les caractéristiques physiques des personnages sont mélangés», explique David Heim. Ce genre sera présenté pour la première fois ce week-end à Beaulieu. Ses meilleurs artistes seront récompensés. Julien Cordebar est un des pionniers en la matière en Suisse romande. Il y a deux ans, le Lausannois peinait à charmer les éditeurs traditionnels. «Depuis peu, il y un vrai créneau à prendre», relève l'organisateur.

(ylb)

Ton opinion