Explosions en Chine: Pompier sauvé après 32 heures sous les décombres
Actualisé

Explosions en ChinePompier sauvé après 32 heures sous les décombres

Un jeune homme du feu a été retrouvé par les sauveteurs vendredi matin, près d'un jour et demi après la série d'explosions qui a frappé un entrepôt à Tianjin.

par
leo
1 / 42
25.08 Le bilan humain des explosions qui ont dévasté il y a près de deux semaines la ville portuaire de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, s'élève désormais à 135 morts, ont annoncé mardi les autorités chinoises.

25.08 Le bilan humain des explosions qui ont dévasté il y a près de deux semaines la ville portuaire de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, s'élève désormais à 135 morts, ont annoncé mardi les autorités chinoises.

China Stringer Network
20.08 Des niveaux de cyanure jusqu'à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance ont été relevés près du site des explosions survenues il y a une semaine à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont annoncé jeudi les autorités.

20.08 Des niveaux de cyanure jusqu'à 356 fois supérieurs au seuil de tolérance ont été relevés près du site des explosions survenues il y a une semaine à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont annoncé jeudi les autorités.

China Stringer Network
18.08 La pluie pourrait faire réagir les produits chimiques et les diffuser plus largement dans l'environnement, qu'il s'agisse de l'air, du sol ou de l'eau.

18.08 La pluie pourrait faire réagir les produits chimiques et les diffuser plus largement dans l'environnement, qu'il s'agisse de l'air, du sol ou de l'eau.

kim Kyung-hoon

Zhou Ti, un pompier de 19 ans, a été extrait des décombres vendredi à 7h05, heure locale, après être resté coincé pendant près de 32 heures. Hospitalisé, il souffre de blessures au visage, au torse et aux pieds, mais son état est jugé stable, rapporte la chaîne d'Etat CCTV.

Les équipes de secours étaient toujours à la recherche des personnes portées disparues après les deux explosions survenues mercredi soir dans un entrepôt de la zone portuaire de Tianjin, dans l'est de la Chine. «Les forces en présence sont en train de rechercher les pompiers disparus», a indiqué le chef des sapeurs-pompiers de la ville, Zhou Tian, comme le rapporte «International Business Times». Plus de 1020 hommes du feu, ainsi que 140 camions étaient encore engagés sur le site vendredi pour éteindre le sinistre.

«Au moment des déflagrations, plusieurs pompiers étaient en train d'éteindre le premier incendie et les renforts étaient en route, précise Zhou Tian. Ils ont été complètement surpris, de sorte que leurs blessures sont graves.»

Au moins 50 personnes ont été tuées et 700 autres blessées dans les deux détonations, dont on ignore toujours l'origine. Plus de 200 experts militaires des armes chimiques et nucléaires ont été envoyés sur place jeudi pour commencer le travail d'enquête.

Ton opinion