Chessel (VD): Pompiers en exercice sans pager pendant un incendie
Actualisé

Chessel (VD)Pompiers en exercice sans pager pendant un incendie

Une lettre anonyme dénonce l'arrivée tardive des soldats du feu sur un sinistre. Le commandant conteste.

par
Yannick Weber
Selon un pompier anonyme, le camion d'extinction a mis trop de temps à se rendre sur le site du sinistre.

Selon un pompier anonyme, le camion d'extinction a mis trop de temps à se rendre sur le site du sinistre.

iStock

Le cas est anecdotique. Le 30 avril, une caravane partait en fumée dans le camping Grand-Bois, à Chessel (VD), sans faire de blessés. Mais un sapeur-pompier anonyme affirme dans une lettre que le seul camion tonne-pompe du SDIS du Haut-Lac est arrivé en retard sur le site.

La loi exige en effet la mobilisation du véhicule dans les 20 à 23 minutes en zone extra-urbaine dès l'alerte. Or, selon le dénonciateur, il en a mis près de 30. «La raison: une équipe de pompiers était en formation avec le camion tonne-pompe, mais aucun n'avait pris son pager d'alarme avec lui, donc ils ne se sont pas aperçus de l'alerte pour le feu de caravane», affirme-t-il.

Le commandant conteste

Yves Dubuis, commandant du SDIS du Haut-Lac, ne confirme ni n'infirme cette information, mais veut rassurer: «L'alerte a bien été transmise et l'intervention a eu lieu.» Il rappelle les autres moyens d'avertir les pompiers, comme la radio à l'intérieur du camion. «L'officier de service se trouvait sur place une minute seulement après l'alarme. L'intervention a été bien menée et ses buts atteints. Il n'y a eu aucun retour négatif de l'ECA à ce propos», poursuit-il, en affirmant que le rapport d'intervention indique que le véhicule d'extinction est arrivé dans les délais légaux.

«Cette négligence grave aurait pu mener à des blessés ou des morts si l'incendie s'était déclaré dans un immeuble habité», a avancé le dénonciateur. «Je ne peux pas accepter cette idée», s'insurge le commandant du SDIS.

Ton opinion