Actualisé 17.12.2017 à 19:41

Intempéries en SuissePompiers genevois sur le pont toute la nuit

Echafaudages arrachés et chutes d'arbres ont mobilisé professionnels et volontaires.

de
mpo
1 / 34
15.12 De fortes précipitations, accompagnées de violentes bourrasques, ont déferlé sur la Suisse, dans la nuit de jeudi à Vendredi. Au Petit-Lany (GE), plusieurs arbres ont cédé face au vent.

15.12 De fortes précipitations, accompagnées de violentes bourrasques, ont déferlé sur la Suisse, dans la nuit de jeudi à Vendredi. Au Petit-Lany (GE), plusieurs arbres ont cédé face au vent.

Lecteur reporter
A Léchelles (FR), plusieurs m3 de terre se sont déversés sur la route de Fribourg.

A Léchelles (FR), plusieurs m3 de terre se sont déversés sur la route de Fribourg.

Une importante quantité de pluie s'est abattue sur la Suisse orientale, causant de nombreuses inondations, comme ici à Thal (SG).

Une importante quantité de pluie s'est abattue sur la Suisse orientale, causant de nombreuses inondations, comme ici à Thal (SG).

Lecteur reporter/Sami

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers sont sortis 80 fois pour pallier les dégâts causés par les vents violents qui se sont abattus sur la Suisse. «Le service d'incendie et de secours de la Ville de Genève (SIS) est intervenu à 50 reprises. Nos volontaires se sont chargés d'une dizaine d'interventions et les pompiers volontaires des communes sont sortis une vingtaine de fois», détaille le premier-lieutenant Serge Pradervand.

Au menu des intervenants: de très nombreuses chutes d'arbres, des échafaudages décrochés, des palissades envolées. Des dégâts parfois impressionnants. «A la rue du Beulet, à Saint-Jean, un arbre s'est déraciné et est venu se poser sur une façade. Il devrait être débité dans la journée», image Serge Pradervand.

«Dispositif rôdé»

«Nous avons pu bénéficier de l'aide précieuse des pompiers volontaires», souligne le premier-lieutenant. Il indique que le SIS est préparé à faire face à ce genre d'épisode météorologique. Ainsi, dès 20h, au vu des prévisions, une montée en puissance de la présence dans les casernes a été opérée et les sections communales alertées.

«Le SIS travaille étroitement avec Météosuisse car nous avons besoin de connaître au plus près l'évolution de la situation afin d'adapter le dispositif», explique Serge Pradervand.

Bâches d-échafaudages envolées

La deuxième partie de la nuit s'est déroulée plus calmement puisque Eole a mis ses ardeurs en sourdine. Fort heureusement, il n'y a que des dégâts matériels à déplorer.

Toit envolé et glissement de terrain

Plusieurs coupures d'électricités ont été signalées dans la région jurassienne. Selon BKW, 3000 clients dans le Jura bernois, le Jura et l'Emmental ont été touchés, dans la nuit de jeudi à vendredi.

A Bassecourt (JU), le toit d'un garage n'avait pas résisté aux rafales de vent, mercredi. Les morceaux de tôle envolés ont endommagé plusieurs voitures exposées. Le propriétaire évalue les dégâts à environ 200 000 francs, rapporte le «Quotidien jurassien». La police du Jura n'a pas constaté de dommages pour la soirée de jeudi.

Dans le canton de Fribourg, la police, les services d'entretien et les pompiers ont été mobilisés à 24 reprises, dans la nuit de jeudi à vendredi.

À Léchelles, la route de Fribourg a été bloquée par plusieurs mètres cube de terre, en direction de Grolley. Les gravats assurait la stabilité d'un champ longeant la chaussée, indique un communiqué de la police cantonale fribourgeoise.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!