Genève: Pompiers sous enquête pour un geste controversé
Actualisé

GenèvePompiers sous enquête pour un geste controversé

Deux sapeurs genevois en uniforme ont réalisé le geste de ralliement des fans de Dieudonné et ont posté la photo sur le site de l'humoriste. Leur hiérarchie les a placés sous enquête.

«Quenelles genevoises.» C'est avec cette seule légende que deux pompiers du bout du lac ont apporté leur contribution au site de Dieudonné, qui répertorie les photos de fans adoptant la même pose que l'humoriste. La quenelle est le signe de ralliement controversé lancé par l'humoriste français. Posant en uniforme devant un camion flamboyant, les deux sapeurs pourraient s'attirer les foudres de leur hiérarchie, annonce ce vendredi «Le Matin».

Le site JSSnews.com, qui se définit comme «un webzine d'opinion israélien», a dénoncé les soldats du feu et leur «salut nazi inversé» à la Fédération des corps de sapeurs-pompiers du canton de Genève. Interrogé par le quotidien orange, son président, le capitaine John Schmalz, estime que les deux hommes ont manqué de respect à leur corporation. Le gradé ne s'exprimait pas sur la signification du geste, dont l'interprétation fait débat entre les anti et les pro-quenelle, pour qui il représente une manière de dénoncer les dérives de la société actuelle.

Une enquête est en cours pour identifier les pompiers en question. La Fédération doit encore évaluer les mesures à prendre à leur endroit. (20 minutes)

Ton opinion