Pornographie enfantine
Actualisé

Pornographie enfantine

SUISSE - Deux opérations policières d'envergure ont permis de mettre à jour un important trafic opérant par le biais d'Internet.

Tous les cantons sauf le Jura, Appenzell Rhodes-Extérieures, Glaris et Schwyz ont été concernés. La police a effectué plus de 200 perquisitions et a saisi une grande quantité de données et de matériel informatique.

La Confédération et les cantons ont mené des actions dans 22 cantons, coordonnées par l'Office fédéral de la police. Elles ont visé des personnes soupçonnées de s'être procuré des images de pornographie enfantine et de les avoir mises circulation. Les villes de Berne et Zurich ont aussi participé aux opérations, ont précisé mardi les autorités fédérales. Plus de 200 perquisitions ont été effectuées ces deux dernières semaines.

Dans le canton de Fribourg, six cas ont été répertoriés. Des perquisitions et des saisies ont été ordonnées, a communiqué la police cantonale. Dans le cas le plus grave, 100.000 fichiers à caractère pédophile avaient été téléchargés. Un mineur se trouve parmi les suspects. Une personne va être également dénoncée pour actes d'ordre sexuel avec des mineurs.

Les opérations étaient basées sur des enquêtes des autorités de poursuite pénale allemandes. Dans le premier cas, l'enquête visait une plateforme destinée à des forums de discussion sur Internet par le biais de laquelle des propos, des images ou des films peuvent être mis à disposition d'autres utilisateurs. Nombre de ces forums ont été utilisés de manière abusive dans le but de diffuser des fichiers contenant du matériel relevant de la pornographie enfantine.

Dans le deuxième cas, les autorités allemandes compétentes ont découvert des dossiers vidéo de pornographie enfantine. Ceux-ci avaient été stockés auprès d'un service Internet qui met gratuitement à disposition de la mémoire sur disque dur.

Les autorités allemandes ont transmis par le biais d'Interpol les informations correspondantes aux Etats concernés, dont la Suisse. En tout, plus de 100 pays sont concernés. La Police judiciaire fédérale a analysé les informations et les a préparées à l'attention des cantons. L'évaluation du matériel saisi est en cours.

En janvier et février déjà, trois opérations se sont déroulées en Suisse dans le domaine de la pornographie enfantine. Elles avaient donné lieu à plus de 75 perquisitions. Deux des opérations avaient été lancées et coordonnées par Europol. Plus d'une vingtaine de suspects avaient été mis au jour.

(ats)

Ton opinion