20.11.2020 à 22:28

Morges (VD)Deux bateaux volés et abandonnés au large

Des inconnus se sont infiltrés dans le port du Bief. Bilan: deux embarcations à la dérive sur le lac Léman, et quatre autres visitées.

von
Xavier Fernandez
Un des zodiacs détériorés et ramenés au port.

Un des zodiacs détériorés et ramenés au port.

dr

«Des petits malins feraient mieux de bosser que de tenter de voler notre bateau de sécurité et de l’abandonner au milieu du lac en crevant les boudins. Ils ne sont pas rentrés à la nage, ils en avaient volé deux… C****.
Merci beaucoup à l’équipage du voilier qui l’a croisé et a averti la police», a publié, mercredi sur sa page Facebook, la société Surf Shop, sise à Préverenges (VD).

La police cantonale confirme que des inconnus se sont introduits dans la nuit de mardi à mercredi dans le port du Bief, à cheval sur les communes de Morges et de Préverenges. «Ils ont volé deux bateaux. Le premier a été repéré et remorqué par des tiers, mercredi. Il s’agissait d’une embarcation de type zodiac, dont le boudin avait été lacéré. Et, jeudi matin, la brigade du lac a récupéré l’autre. Tous deux étaient à la dérive entre 1 km et 2 km au large de Morges. En arrivant au port, nous avons constaté que plusieurs autres bateaux avaient été visités», explique un porte-parole.

Une première en plus de 20 ans

«Quatre bateaux ont été cambriolés, précise Alain Pascal Jaccard, chef du Service infrastructures, énergies et espaces publics de Morges. Nous n’avons pas la liste exacte de ce que les voleurs ont pris, mais a priori rien de valeur. Habituellement, il s’agit de cordages ou de bouteilles. Ce genre de choses arrivent, pas souvent mais régulièrement. Par contre, en plus de vingt ans à la tête de mon service, c’est la première fois que des bateaux sont volés.»

Rien ne prouve toutefois que les voleurs aient navigué sur ces bateaux. Ils ont tout aussi bien pu être remorqués par une autre embarcation, ou laissés à la dérive. «Il est possible, voire plausible, qu’ils aient simplement largué les amarres. En tout cas, rien n’indique que les moteurs aient été démarrés. Tout dépend du modèle, mais normalement il faut une clef de contact pour les enclencher», commente Alain Pascal Jaccard. De plus, la police confirme que le moteur du zodiac était «relevé» lorsqu’il a été retrouvé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!