Actualisé 09.07.2020 à 15:25

Baléares

Port du masque obligatoire en plein air, mais pas à la plage et à la piscine

L'archipel espagnol très touristique a décidé jeudi de renforcer à son tour le port obligatoire du masque, comme la Catalogne. De nouveaux foyers de contagion du coronavirus sont apparus en Espagne.

Dès lundi, aux Baléares, il sera obligatoire de porter le masque «sur la voie publique et en plein air», ce ne sera en revanche pas obligatoire à la plage ou à la piscine (archives).

Dès lundi, aux Baléares, il sera obligatoire de porter le masque «sur la voie publique et en plein air», ce ne sera en revanche pas obligatoire à la plage ou à la piscine (archives).

KEYSTONE/EPA/ATIENZA

Le port du masque est déjà obligatoire dans les espaces fermés et sur la voie publique dans l'ensemble de l'Espagne lorsqu'une distance de sécurité de 1,5 mètre ne peut être respectée avec les autres personnes.

Mais dès lundi, aux Baléares, il sera obligatoire «sur la voie publique et en plein air» dès qu'il est possible de «rencontrer quelqu'un d'autre», ainsi que «dans les espaces publics fermés», a annoncé une conseillère technique du gouvernement régional, Marga Frontera. Ce qui signifie qu'il faudra le porter tout le temps dans la rue.

Le masque ne sera en revanche pas obligatoire à la plage ou à la piscine, ni lorsque l'on fait du sport, a-t-elle précisé à la presse.

Dix «foyers actifs»

Cette décision suit celle du gouvernement régional de Catalogne qui a imposé le masque depuis jeudi même lorsque la distance de sécurité peut être respectée, en raison d'un foyer important de contagion dans une zone de cette région du nord-est de l'Espagne, autour de la ville de Lérida où plus de 200'000 habitants sont isolés depuis samedi. En Catalogne, les personnes se baignant ou bronzant à la plage ou les sportifs sont également exemptés du port du masque.

L'Espagne, l'un des pays les plus touchés en Europe par la pandémie avec plus de 28'300 morts, suit de près plus de 70 foyers de reprise de l'épidémie. Les deux inquiétant le plus les autorités sont ceux de la zone de Lérida en Catalogne et un foyer en Galice où 70'000 personnes ont été également isolées.

Aux Baléares, «la situation épidémiologique est bonne» mais «il s'agit de protéger encore davantage notre population», a fait valoir Mme Frontera pour justifier la décision du gouvernement régional. L'archipel compte actuellement 130 cas de Covid-19, et 10 «foyers actifs» de reprise de l'épidémie – la majeure partie sur l'île de Majorque, a précisé le Dr Javier Arranz, porte-parole du comité des maladies infectieuses des Baléares.

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, a assuré jeudi à la télévision Antena 3 qu'il ne voyait pas d'inconvénient à ce que des régions prennent ces initiatives de renforcement du port obligatoire du masque.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
31 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

OFS

09.07.2020 à 19:00

Il faut remettre l'église au milieu du village. Selon les chiffres de l'office fédéral de la statistique (OFS) le nombre de décès pour les 26 premières semaines de l'année était de 34'538 en 2020, 34'800 en 2019, 34'690 en 2018 et 34'542 en 2016. Il faut donc arrêter la parano !

Jean Bleubit

09.07.2020 à 18:36

On nous ment depuis le début,,,ce virus se propage dans l'air(je n'ai que mon certificat d'études) et je n'en pense pas moins.

Sapin

09.07.2020 à 18:08

Ben non, impossible de mettre un masque aux cachalots!!!!