Porte-parole de «Ségo» puni
Actualisé

Porte-parole de «Ségo» puni

PARIS – «Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut, c'est son compagnon.» Lancée mercredi soir sur Canal+, la tirade d'Arnaud Montebourg, porte-parole de la candidate socialiste, se voulait «humoristique», à prendre au second degré.

Elle n'a semble-t-il pas été appréciée dans les rangs socialistes et surtout par Ségolène Royal. Résultat : Arnaud Montebourg est «suspendu. Il ne parlera pas au nom de Ségolène Royal pendant un mois. Arnaud Montebourg a remis hier à la première heure à Ségolène ses fonctions de porte-parole dont elle disposera. Dans un communiqué publié hier, Arnaud Montebourg répète que ses propos ont été «malheureusement mal interprétés». Il précise avoir présenté dès mercredi soir ses excuses à François Hollande et Ségolène Royal.

Ton opinion