Suisse: «Posséder un laser devrait être interdit»
Actualisé

Suisse«Posséder un laser devrait être interdit»

Un policier a été aveuglé par un pointeur lors d'une manifestation à la mi-juin à Bâle. Sa vision est définitivement altérée. Des appels à bannir ces gadgets se multiplient.

par
ram/sma/jbm
La législation concernant les lasers pourrait changer (photo d'illustration)

La législation concernant les lasers pourrait changer (photo d'illustration)

Il y a une quinzaine de jours, des policiers ont été éblouis par des pointeurs laser, alors qu'ils intervenaient sur le site de la Foire de Bâle pour déloger les manifestants du mouvement Favela. Au moins un des représentants de l'ordre souffre d'un problème oculaire permanent. Il aura à jamais une tâche noire au milieu de son champ de vision.

Face à ce nouveau genre d'agression, la police cantonale a créé le poste de préposé aux lasers, rapporte la «Schweiz am Sonntag». Outre les policiers, les pilotes d'avion et les conducteurs de train sont souvent victimes de personnes cherchant à les éblouir avec des lasers. Pourtant, en Suisse, il n'est pas interdit d'importer et de posséder de tels pointeurs dangereux. Seul leur commerce reste illégal.

Une lacune impardonnable, estime le conseiller national Jakob Büchler (PDC/SG). «Posséder un laser devrait être totalement interdit et faire l'objet de fortes amendes.» Pour la conseillère nationale Margret Kiener Nellen (PS/BE), «de tels objets dangereux n'ont rien à faire à l'extérieur.»

Actuellement, la police ne peut pas confisquer ces pointeurs. Les forces de l'ordre peuvent uniquement punir les personnes qui les utilisent. Une situation qui devrait changer. Le Conseil fédéral a en effet chargé l'Office fédéral de la santé publique de plancher sur cette question. Mais pour l'heure, aucune proposition n'a été faite.

Ton opinion