Berne: Postes de police fermés en raison d'une manif
Actualisé

BernePostes de police fermés en raison d'une manif

Des milieux «antifascistes» vont défiler vendredi et samedi dans la capitale pour commémorer les émeutes de 2007. Un maximum de policiers seront mobilisés.

Emeutes du 6 octobre 2007, à Berne.

Emeutes du 6 octobre 2007, à Berne.

Keystone/archive/photo d'illustration

La plupart des postes de police seront fermés dans le canton de Berne vendredi et samedi.

Cette décision a été prise en prévision d'une manifestation non autorisée des milieux «antifascistes» et autonomes vendredi soir en Ville de Berne.

De vendredi 7h à samedi 17h, seuls les corps de garde de Berne, de Bienne, de Thoune, d'Interlaken et de Moutier seront ouverts. Les autres postes seront fermés, communique la police cantonale. La mesure concerne surtout les personnes qui veulent déposer une dénonciation pénale.

Les appels d'urgence, ainsi que la présence policière sur les routes ne sont pas affectés par cette décision. Le but de cette mesure est de pouvoir mettre suffisamment d'agents à disposition du commandement pour des engagements sur le terrain.

La police explique cette importante mobilisation par l'annonce d'une manifestation non autorisée vendredi dans les rues de la capitale. Les milieux autonomes veulent commémorer les émeutes survenues le 6 octobre 2007, en marge d'un rassemblement électoral de l'UDC autour de Christoph Blocher. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion