Actualisé 27.07.2011 à 12:47

BanquePostFinance a continué sa progression

PostFinance continue de voir la vie en rose durant les six premiers mois, en 2011.

PostFinance poursuit sa progression.

PostFinance poursuit sa progression.

PostFinance a continué sa progression au premier semestre 2011. Le bénéfice avant impôts du prestataire de services financiers de La Poste a atteint 327 millions de francs, en hausse de 19% par rapport à la même période de l'an passé.

«Cette évolution est due principalement à une augmentation des fonds de la clientèle, ce qui a amélioré le résultat des opérations d'intérêt de 12%, à 577 millions de francs», a expliqué à l'ats le porte-parole de PostFinance, Marc Andrey.

«L'autre point important est que les correctifs de valeur sont restés très bas, à seulement 31 millions de francs, malgré les incertitudes sur les marchés financiers», a-t-il ajouté.

Les clients affluent

Durant les six mois sous revue, PostFinance a gagné 43'000 nouveaux clients, surtout grâce à la confiance que lui porte le public, selon le porte-parole. C'est toutefois moins qu'au premier semestre 2010, pendant lequel 53'000 personnes l'avaient rejoint.

PostFinance a aussi ouvert 103'000 nouveaux comptes, contre 87'000 un an plus tôt. Les comptes privés pour le trafic des paiements ont rencontré le plus de succès ( 59'000), suivi des comptes épargne pour la clientèle privée ( 29'000).

Au final, à fin juin, l'institution financière comptait plus de 2,7 millions de clients et près de 4,2 millions de comptes.

Forte de ces bons résultats, PostFinance a pu créer 130 emplois. Le nombre de postes à plein temps s'élève désormais à 3395. L'établissement a par ailleurs l'intention de poursuivre sur sa lancée, avec 50 postes supplémentaires d'ici la fin de l'année, notamment dans la distribution régionale.

Nouvelle année record?

Pour l'exercice en cours, il table sur «bonne» performance, au moins égale à celle, record, de 2010. «Les bénéfices devraient être moins élevés au deuxième semestre qu'au premier. Etant donné les incertitudes qui pèsent sur les marchés financiers, nous plaçons moins de capitaux à long terme et conservons davantage de liquidités», a déclaré le directeur du géant jaune et responsable de PostFinance, Jürg Bucher, cité dans le communiqué.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!