WikiLeaks: PostFinance enquête sur Julian Assange
Actualisé

WikiLeaksPostFinance enquête sur Julian Assange

PostFinance a annoncé dimanche qu'elle vérifiait l'adresse en Suisse donnée par le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange pour un compte qu'il y possède.

Julian Assange doit fournir l'adresse de son domicile réel.

Julian Assange doit fournir l'adresse de son domicile réel.

Normalement, des comptes bancaires sont accordés à des gens résidant en Suisse ou des étrangers ressortissants de pays proches.

WikiLeaks, au centre d'un scandale diplomatique en raison de ses dernières révélations, fait figurer sur son site internet une adresse bancaire sous le nom d'»Assange Julian Paul, Genève», un compte ouvert à PostFinance.

Ce compte est destiné aux «dons directs au Fonds de défense de Julian Assange et d'autres membres de l'équipe WikiLeaks», selon le site.

Nom pas trouvé

«Maintenant il nous faut regarder si Julian Assange habite vraiment à Genève», a déclaré un porte-parole de la PostFinance, Marc Andrey, confirmant à différents médias des informations en ce sens de la Neue Zürcher Zeitung (NZZ) am Sonntag.

Au cours du processus de vérification, «on n'a pas trouvé son nom à Genève», a-t-il expliqué. Les recherches vont probablement durer plusieurs semaines et porter aussi sur la correspondance de la banque avec M. Assange, un citoyen australien qui vit actuellement caché, a ajouté M. Andrey.

Normalement, des comptes bancaires sont accordés à des personnes résidant en Suisse ou à des étrangers ressortissants de pays proches. Quant aux citoyens de pays éloignés comme l'Australie ou les Etats-Unis, ils doivent avoir une relation particulière avec la Suisse, comme des relations d'affaires ou la possession d'une maison, a affirmé le porte-parole.

Il a refusé de donner des détails sur le compte de M. Assange, couvert par le secret bancaire suisse. «Nous confirmons qu'il a un compte seulement parce qu'il est publié sur son site web», a-t-il ajouté.

Transferts bloqués

Aux termes des lois contre le blanchiment d'argent, Julian Assange doit fournir l'adresse de son domicile réel. PayPal, un service de paiement en ligne domicilié aux Etats-Unis, a annoncé vendredi avoir bloqué les transferts financiers au bénéfice de WikiLeaks.

La PostFinance procède à ces vérifications à cause des répercussions des révélations faites par le site de M. Assange, mais cela ne signifie pas nécessairement que son compte va être fermé par la banque, a souligné M. Andrey.

(ats)

Ton opinion