WikiLeaks: PostFinance ferme le CCP de Julian Assange
Actualisé

WikiLeaksPostFinance ferme le CCP de Julian Assange

Le fondateur de WikiLeaks n'a plus de compte chez PostFinance. Le géant jaune vient de fermer son compte.

par
dti
Julian Assange est soupçonné de viol.

Julian Assange est soupçonné de viol.

Postfinance a décidé de fermer le compte du fondateur du site Wikileaks, Julian Assange, parce qu'il avait donné de fausses indications sur son lieu de domicile. C'est ce qu'annoncé lundi l'unité financière de La Poste suisse.

Lors de l'ouverture de son compte, Julian Assange avait indiqué être domicilié à Genève, ce qui s'est révélé faux, a expliqué PostFinance. «N'étant pas en mesure de prouver son établissement en Suisse, le patron de Wikileaks ne remplit pas la condition requise pour des relations commerciales avec Postfinance», a-t-elle expliqué.

Recherché par Interpol, à la demande des autorités suédoises pour des infractions sexuelles, Julian Assange avait en effet ouvert un CCP à Postfinance et donné une adresse dans la cité de Calvin. «Pour les ressortissants australiens, c'est obligatoire», a précisé Marc Andrey, porte-parole de la Poste. Aucun Assange n'étant domicilié officiellement à Genève, PostFinance a donc fermé le compte.

L'adresse «fantôme» sera-t-elle pour autant communiquée à Interpol? «Je ne peux pas dire ce que l'on fait avec d'autres institutions», s'est borné à commenter le porte-parole. Précisant toutefois que «le secret bancaire et le secret postal sont parrains».

(dti/ats/ap)

Ton opinion