Actualisé 30.01.2015 à 11:22

Comptes commerciaux

PostFinance limite la rémunération

PostFinance réagit à son tour à l'introduction de taux négatifs par la Banque nationale suisse (BNS).

Dès le 1er mars, les comptes de clients commerciaux ne rapporteront d'intérêts qu'à hauteur de 10 millions de francs ou d'euros.

«Les avoirs dépassant cette limite ne seront plus rémunérés jusqu'à nouvel avis», indique PostFinance vendredi dans un communiqué. En limitant le montant productif d'intérêts de ses gros clients, l'entité de la Poste Suisse dédiée aux services financiers veut éviter de répercuter directement les taux négatifs sur sa clientèle.

La filiale du géant jaune a également défini une valeur seuil individuelle pour chacun de ses principaux clients et les banques, au-delà de laquelle des frais seront prélevés. Ceux-ci s'élèveront à 1% de la part des avoirs dépassant le seuil, poursuit le communiqué.

Ces mesures visent des transferts de fonds «sans lien avec le trafic de paiements», souligne le communiqué.

D'autres mesures pas exclues

PostFinance estime pour l'heure que sa clientèle privée, ainsi que la majorité de ses clients commerciaux ne devront pas payer de taux d'intérêt négatif. Mais «si la situation du marché subit d'importants changements», l'établissement «se réserve le droit de mettre en oeuvre d'autres mesures».

La BNS impose depuis le 22 janvier un taux d'intérêt négatif de 0,75% aux avoirs en compte de virement, pour limiter l'attrait du franc. Dans la foulée, UBS, Credit Suisse, la Banque cantonale de Zurich (BCZ), ainsi que l'établissement genevois Lombard Odier ont annoncé l'introduction de taux d'intérêt négatifs. (ats)

Comment consommez-vous?

Depuis la fin du taux plancher, faire ses achats dans la zone euro est devenu particulièrement attrayant. De quelle(s) façon(s) allez-vous en profiter?

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!