Lausanne: Pots de peinture contre une façade classée

Actualisé

LausannePots de peinture contre une façade classée

Les murs d'une succursale du Crédit Suisse ont été la cible d'un acte de vandalisme pendant la nuit de dimanche à lundi. La compagnie a déposé plainte.

par
ywe
Leser-Reporter/Vanessa

La succursale du Crédit Suisse à la rue du Lion-d'Or, à Lausanne, a subi des dégâts dans la nuit de dimanche à lundi. Un ou plusieurs individus ont aspergé de pots de peinture rouge les façades du bâtiment, classé au recensement architectural vaudois.

«C'est détestable, déplore Jean-Paul Darbellay, porte-parole de la banque. Nous avons déposé plainte, comme nous le faisons chaque fois dans ce genre de cas.» Il précise ne pas disposer d'information à ce stade sur l'identité ou les motivations des auteurs de cet acte de vandalisme, d'autant qu'aucun slogan ou symbole militant n'a été découvert.

Le porte-parole indique que des dommages sur les vitrines ou sur les murs de plusieurs enseignes du quartier de la rue de Bourg sont assez fréquents. A la mi-journée, une entreprise spécialisée s'affairait à faire disparaître la peinture.

Exemple néoclassique du début du XXème siécle

L'actuel bâtiment du Crédit Suisse a été construit entre 1911 et 1914 grâce à l'architecte veveysan Eugène Jost. Il s'inscrit dans le mouvement de l'architecture néoclassique, qui a influencé de nombreux établissements administratifs et bancaires du début du XXème siècle. Sa tour d'angle et sa coupole sont notamment caractéristiques de ce courant. L'édifice a été rénové à plusieurs reprises, la dernière fois en 2006. Dans le même style, Lausanne compte des constructions telles que le Tribunal fédéral à Montbenon et la gare ferroviaire.

Ton opinion