Pots-de-vin dans les autos
Actualisé

Pots-de-vin dans les autos

Selon Der Spiegel, la justice allemande soupçonne l'équipementier français Faurecia d'avoir versé des pots-de-vin aux constructeurs automobiles afin de décrocher des commandes de plusieurs millions d'euros.

Un cadre de Faurecia a affirmé qu'il distribuait chaque année entre 600 000 et 800 000 euros (entre 942 000 francs et 1,256 milliards de francs) de dessous-de-table.

Ton opinion