Actualisé 29.06.2020 à 17:15

Suisse

Pour beaucoup, les assouplissements face au coronavirus vont trop loin

Une majorité de la population helvétique est contre l’allègement des mesures de protection, selon un sondage de Comparis.

OFSP

Les assouplissements face au coronavirus vont trop loin pour bon nombre de personnes, selon un sondage de Comparis. Trois quarts de la population approuvent le port obligatoire du masque dans les transports publics, une interdiction des manifestations de plus 300 personnes et le maintien de la distance physique à 2 mètres.

Pas de masque obligatoire pour l’heure

Le ministre de la santé Alain Berset a rencontré lundi ses homologues des cantons. Ces derniers, qui sont à nouveau autonomes dans la gestion de la crise, disposent d'un arsenal de mesures pour contrer une évolution négative. Toutefois, les cantons ne semblent pas encore prêts à rendre le port du masque obligatoire dans les transports publics.

Contre les rassemblements de plus de 300 personnes

Ainsi, 76% des sondés jugent plutôt important voire très important de maintenir l'interdiction des rassemblements de plus de 300 personnes. Tous les âges sont de cet avis, avant tout les plus de 60 ans, avec un taux d'approbation de 80%.

73% veulent rendre obligatoire le port du masque dans les transports publics. Un fossé intergénérationnel se creuse sur cette question: les plus de 60 ans disent oui à 82% à cette mesure. Les sondés de moins de 30 ans sont 68% à vouloir cette obligation.

Pour le maintien de la règle des 2 mètres

L'abandon de la règle des 2 mètres de distance entre personnes – réduite récemment à 1,5 mètre – est unanimement critiquée dans toutes les régions: 74% des participants jugent plutôt important voire très important de maintenir les 2 mètres dans la situation actuelle.

L'enquête représentative a été réalisée par l'institut de sondage MarketAgent Suisse pour le compte de comparis.ch. Près de 1000 personnes de toutes les régions de Suisse ont été interrogées en juin, a indiqué le comparateur en ligne dans un communiqué.

L’abandon de la règle des 2 mètres de distance entre personnes est unanimement critiquée.

L’abandon de la règle des 2 mètres de distance entre personnes est unanimement critiquée.

KEYSTONE

«Loin d'être fini»

La pandémie de Covid-19 «est loin d'être finie» et «s'accélère» même, a averti lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant le monde à agir dès à présent sans attendre un vaccin.

«Demain, six mois se seront écoulés depuis que l'OMS a reçu les premiers rapports concernant un groupe de cas de pneumonie de cause inconnue en Chine. (...) Nous voulons tous que cela se termine. Mais la dure réalité est que c'est loin d'être fini», a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
225 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

IP-IP

30.06.2020 à 17:27

Les discos, les bars, les bistrots ne devraient pas ouvrir car trop risqué. Organiser des discos en pleine nature avec un nombre de personnes ne dépassant une certaine limite. Port du masque obligatoire et interdiction d'alcool dans les lieux publics. Malheureusement l'argent compte plus pour le CF que la santé des gens. Le CF écoute trop les lobbystes des différents secteurs économiques qui veulent à tout prix perdre le moins de plumes. Alors ont permet aux gens de faire n'importe quoi pour faire marcher le commerce. C'est dégueu...

Psychoman

30.06.2020 à 11:49

Oû sont passés les commentaires entre le 29.06.2020 à 20:26 et le 30.06.2020 à 08:53. Ca fait quand même un trou de 12 heures. Ca a buggé? Le relecteur était malade?

Du bon sens

30.06.2020 à 08:59

L’être humain ne change pas décidément! Malgré tout ce que le monde subit à cause de ce Maudit virus, ont fait comme si tout vas bien? Non mais ... il faut l’avoir attrapé pour y croire ,( 7 semaines malade) donc ça n’arrive pas qu’autres , alors masque ... et encore masque 😷