Messenger: Pour des discussions chiffrées moins ennuyeuses

Publié

Facebook MessengerPour des discussions chiffrées moins ennuyeuses

La maison mère de Facebook, Meta, a déployé de nouvelles fonctionnalités dans les conversations chiffrées de bout en bout sur son app de messagerie.

Sur Messenger, les communications chiffrées disposent de nouvelles options.

Sur Messenger, les communications chiffrées disposent de nouvelles options.

Meta

Le groupe Meta a annoncé une refonte de Facebook Messenger. La maison mère de Facebook rend ainsi les conversations protégées par le chiffrement de bout en bout (E2EE) plus conviviales sur son app de messagerie. Pour rappel, ce système de sécurité garantit que personne, ni Meta, ni une société tierce, ne peut lire les messages en dehors de l’utilisateur qui les envoie et son interlocuteur lorsque les données transitent d’un appareil à un autre.

Jusqu’ici, lorsqu’un utilisateur entrait dans une conversation chiffrée de bout en bout, il n’avait aucun moyen d’accéder à des options de personnalisation. Il se retrouvait à chatter sur un fond blanc uni. Désormais, ces discussions chiffrées peuvent intégrer des thèmes, des émojis personnalisés, des réactions, des photos de profil sur les discussions de groupe, ainsi que d’autres fonctions de personnalisation. Elles vont également désormais permettre d’afficher le statut actif, afficher des vignettes d’aperçu lors de l’envoi d’un lien internet. Les conversations chiffrées deviennent aussi compatibles avec l’affichage des bulles de discussion sur Android.

Tests du chiffrement étendus

Contrairement à WhatsApp, Facebook Messenger ne propose pas encore le chiffrement de bout en bout par défaut, qui est encore en cours de test. Cette refonte intervient alors que l’app de messagerie va étendre les tests de son activation par défaut à davantage d’utilisateurs, a annoncé Mark Zuckerberg.

«Au cours des prochains mois, un plus grand nombre de personnes verront certains de leurs chats être progressivement mis à niveau avec une couche supplémentaire de protection fournie par le chiffrement de bout en bout». Meta explique que ce déploiement se fait de manière aléatoire et que l’entreprise informera les participants au fur et à mesure.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(man)

Ton opinion

3 commentaires