Russie: Pour freiner l'alcoolisme, la bière sera limitée

Actualisé

RussiePour freiner l'alcoolisme, la bière sera limitée

Les amateurs russes de bière devront se faire une raison. L'Etat a décidé de limiter la vente de cet alcool pour tenter de mettre un frein à l'alcoolisme qui gangrène le pays.

La Russie, où un habitant mâle sur cinq décède d'une consommation excessive d'alcool, a limité à compter du 1er janvier les ventes de bière dans le cadre de la lutte contre l'alcoolisme, a annoncé mardi l'agence de presse Interfax.

En juillet 2011, le président de l'époque, Dmitri Medvedev, avait amendé la législation sur l'alcool pour placer la bière dans la catégorie des boissons alcoolisées.

La nouvelle loi, entrée en vigueur mardi, limite la quantité de bière que peuvent vendre les kiosques et interdit la vente entre 23h et 8 heures.

L'actuel chef de l'Etat, le président Vladimir Poutine, a souvent dénoncé le fléau que constitue l'alcoolisme pour le pays, l'un des plus gros consommateurs d'alcool au monde par habitant d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2012, les taxes sur la bière ont augmenté de 20% et elles devraient, d'après un projet du ministère des Finances approuvé en 2011, connaître une nouvelle hausse de 25% en 2013 et de 20% en 2014.

Le gouvernement a déjà relevé le prix minimum de la vodka, la boisson nationale, et interdit la publicité pour les boissons dans les médias, y compris sur internet. (ats)

Ton opinion