Pluies d’étoiles filantes et pleine lune du loup pour janvier

Publié

EspacePour janvier, ce sera des pluies d’étoiles filantes et une Pleine Lune du loup

Après une année riche en événements astronomiques, le premier mois de l’année s’annonce animé du côté du ciel.

Des pluies d’étoiles filantes se produisent plusieurs fois par année, comme lors des Perséides en été.

Des pluies d’étoiles filantes se produisent plusieurs fois par année, comme lors des Perséides en été.

CHTalos

Dans l’espace comme sur Terre, le début du mois de janvier est toujours très actif. Après une année 2022 riche en émotions, grâce notamment aux images époustouflantes du télescope James Webb et au succès de la mission Artemis, le premier mois de 2023 s’annonce réjouissant pour les amateurs d’astronomie.

En ce début janvier, ce sont les Quadrantides, tirant leur nom de la constellation du Quadrant, qui ouvrent le bal. Si ces pluies de météores ont déjà commencé le 28 décembre 2022, c’est dans la nuit du 3 au 4 janvier 2023 qu’elles seront le plus actives. Durant ce laps de temps, leur taux horaire variera de 60 à 200.

Ce phénomène, également connu pour produire des boules de feu, prendra fin le 12 janvier. Pour observer ces étoiles filantes, il est préférable de commencer le matin, entre le coucher de la Lune et le lever du Soleil, afin de profiter des deux heures de battements où le satellite de la Terre n’éclaire pas le ciel, relate le site Starwalk.

Lui emboîtant le pas, la première Pleine Lune de l’année, appelée Pleine Lune du loup, prendra place le 6 janvier. Selon Maxisciences, elle est nommée ainsi en référence aux journées courtes du début d’année. Autrefois, lorsque les villes n’étaient pas éclairées, les habitants ne pouvaient se fier qu’à la lueur de la Lune pour repérer d’éventuels prédateurs tels que les loups.

Entre comète brillante et éclipse solaire hybride pour 2023

En ce qui concerne la suite de l’année, le site Starwalk a listé les plus importants rendez-vous astronomiques de cette nouvelle année.

1er février: la comète C/2022 E3 aura atteint sa luminosité maximale. Elle sera suffisamment brillante pour être visible aux jumelles ou, selon certaines prévisions, même à l’œil nu.

20 avril: une rare éclipse solaire hybride totale, changeant d’aspect quand l’ombre de la Lune se déplacera sur la Terre, pourra être observée d’Australie, d’Indonésie et du Timor-Oriental. Les régions environnantes verront une éclipse solaire partielle. Au cours de ce siècle, nous n’en aurons que 7.

31 août: La super Lune sera plus proche de la Terre que les autres pleines Lunes de l’année et sera la plus brillante et la plus remarquable de l’année.

(szu)

Ton opinion

18 commentaires