Formation pour les gameuses : «Pour jouer avec plaisir dans un environnement sécurisé»

Publié

Formation pour les gameuses «Pour jouer avec plaisir dans un environnement sécurisé»

Une nouvelle formation est proposée aux filles qui pratiquent les jeux vidéo afin de les protéger des comportements sexistes et toxiques.

La Vaudoise Khirya souhaite faire profiter les jeunes gameuses de son expérience de compétitrice. 

La Vaudoise Khirya souhaite faire profiter les jeunes gameuses de son expérience de compétitrice.

DR

À 23 ans, Nastasia Civitillo, alias «Khirya», possède déjà une belle expérience dans des compétitions suisses d'«Overwatch». Future détentrice d’un Bachelor de l'Université de Neuchâtel, réalisé sur les enjeux liés à la professionnalisation des jeunes dans l’e-sport, elle a décidé de partager son expérience en mettant sur pied un semestre de cours destinés aux gameuses.

Khirya, à qui s’adresse cette formation?
Aux enfants, ados ou jeunes adultes qui veulent un cadre dans lequel évoluer dans les jeux vidéo pour ne plus se sentir en roue libre. Nous voulons aussi accompagner les jeunes e-sportives de la meilleure des manières. Donc cela permettra autant de découvrir le monde de la compétition que de simplement s’améliorer à un jeu.

Qu’apprendront les participantes? Nous proposerons un encadrement, une sensibilisation à toutes sortes de problèmes qui pourraient être rencontrés dans l’univers des jeux en ligne et des clés pour se protéger et savoir comment faire face à des comportements toxiques comme le harcèlement ou des propos sexistes. Notre cours permettra d’aborder ces thématiques dans un cadre sécurisant, en toute confiance. Mon but est que les participantes en ressortent avec des ressources pour gérer n’importe quelle situation.

Comment se déroulera le cours? La moitié du temps sera consacrée au coaching sur des jeux coopératifs comme «League of Legends», «Valorant» ou «Overwatch», l’autre moitié sur des cours avec des éducateurs et des spécialistes.

Pourquoi avoir décidé de mettre sur pied une telle formation? Les jeux vidéo sont le miroir de la société, ce qui veut dire que les enjeux liés au sexisme sont les mêmes. Ils sont peut-être même amplifiés par le sentiment d’anonymat en ligne. Avec l’association Noetic, il nous a semblé important de partager les moyens de faire face et de gérer ces problèmes.

Une formation complète

Les cours dureront un semestre, à raison d’un bloc de 2 heures par semaine, en fin d’après-midi. La formation se déroulera en ligne en raison des restrictions liées au Covid-19, mais dès que ce sera possible, elle se passera en présentiel, à Fribourg. Elle est organisée par l’association Noetic, soutenue par l’État et la Ville de Fribourg. Le coût de la formation est de 175 francs pour l’entier du semestre. Plus d’informations sur: https://facebook.com/noeticGG et le lien pour l’inscription.

(mey)

Ton opinion

47 commentaires