Sommet sur le nucléaire: Pour l'Iran, le résultat est «connu d'avance»
Actualisé

Sommet sur le nucléairePour l'Iran, le résultat est «connu d'avance»

L'Iran ne se sentira pas lié par les décisions du sommet de Washington sur la lutte contre la prolifération nucléaire auquel il n'a pas été invité.

Le président Barack Obama est notamment présent au Sommet de Washington.

Le président Barack Obama est notamment présent au Sommet de Washington.

Il estime que le résultat de la conférence est «connu d'avance».

Les dirigeants de près de 50 pays et organisations internationales doivent évoquer lundi et mardi à Washington le renforcement de la lutte contre la prolifération nucléaire, afin d'empêcher notamment que des armes de destruction massive ne tombent aux mains de mouvements terroristes. La Suisse sera représentée par la présidente de la Confédération Doris Leuthard.

L'Iran, en conflit avec une partie de la communauté internationale sur son programme nucléaire, n'a pas été invité. «Les Etats-Unis abusent des conséquences du 11 septembre pour détourner l'opinion publique mondiale de la menace pour la sécurité internationale que constituent les armes nucléaires, spécialement celles détenues par les Américains», a déclaré lundi le représentant iranien à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Ali Asghar Soltanieh.

«La nouvelle doctrine nucléaire américaine prouve que les Etats- Unis ne se sentent engagés par aucune règle internationale», a ajouté le responsable iranien.

Les Etats-Unis ont défini la semaine dernière une nouvelle doctrine nucléaire excluant des frappes contre des pays ne disposant pas de l'arme atomique ou étant signataires du traité de non- prolifération nucléaire (TNP), en excluant toutefois l'Iran et la Corée du Nord contre lesquels «toutes les options sont ouvertes», selon le secrétaire américain à la Défense Robert Gates.

En écho au sommet de Washington, l'Iran a annoncé la tenue samedi et dimanche à Téhéran d'une conférence sur le désarmement nucléaire à laquelle devraient participer des représentants de plusieurs pays dont la Chine, ainsi que de l'ONU, de l'AIEA, de l'Organisation de la conférence islamique et du Mouvement des non-alignés.

Ni la liste exacte ni le niveau de représentation des pays ou organisations participant à cette conférence n'ont encore été rendus publics par les autorités iraniennes.

Note aux rédactions: Vous recevrez d'ici 19h00 une synthèse sur le sommet. Nous vous livrerons d'ici 23h00 un papier séparé après une CP de Doris Leuthard.

(ats/afp)

Ton opinion